S’exprimant lundi 30/09/2019 à l’occasion de l’ouverture de la 17ème édition du Festival du court métrage méditerranéen de Tanger, le secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication -département de la Communication, Mustapha Timi, a indiqué que ce festival est l’un des rendez-vous cinématographiques les plus importants du pourtour méditerranéen, étant donné qu’il crée un cadre de rencontres, de dialogue et d’échanges cinématographiques et favorise la connaissance et la diffusion des nouveaux films de court métrage des pays méditerranéens.

Le ministère accorde une grande importance au cinéma dans la promotion de l’image du Maroc et de ses valeurs culturelles, a-t-il fait savoir, ajoutant qu’à travers le plan d’action 2017-2021, le ministère vise à faire du secteur du cinéma un pilier de développement, à travers l’amélioration de la production nationale, tant au niveau quantitatif que qualitatif, l’élargissement de sa commercialisation à l’intérieur du pays, la promotion de son rayonnement à l’étranger et le respect des droits de l’auteur et de la propriété intellectuelle.

La 17ème édition du Festival du court métrage méditerranéen de Tanger, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, s’est ouverte avec la participation de 46 films représentant quelque 17 pays du pourtour méditerranéen.

Cette manifestation culturelle, organisée par le Centre cinématographique marocain, vise à encourager les jeunes cinéastes à réaliser leurs ambitions créatives et artistiques, et inciter et promouvoir les échanges entre les cinéastes des deux rives de la Méditerranée.

L’édition de cette année est caractérisée par une programmation riche, comprenant la projection des films participant à la compétition officielle ouverte aux courts métrages produits entre 2018 et 2019 et une leçon sur le cinéma animée par le réalisateur marocain Faouzi Bensaïdi, qui présentera son expérience au public du festival.