La quatrième édition du Grand Prix de la Presse agricole et rurale a été remportée, dans la catégorie de la presse écrite et électronique par Yacine Damiri, journaliste de Hibapress pour son article sur « les femmes qui récoltent l’eau du brouillard » et Rabab Ellabe de la Radio Dakhla (catégorie presse audio-visuelle) pour son émission sur le lait de chamelle.
La remise de ces prix s’est déroulée lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, et le ministre de la culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, en marge de la 12ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM2017) qui se tient du 18 au 23 avril 2017 autour du thème  » Agrobusiness et Chaines de valeur Agricoles Durables ».

Dans la catégorie presse audio-visuelle, le deuxième et troisième prix sont revenus respectivement à Mehdi Msaddak de 2M pour son émission sur Grand Angle et Mohamed Atir de MFM Radio pour son émission « Riht Douar ».

Dans la catégorie « Presse écrite et électronique », le deuxième prix a été décerné à Mohamed Eraraji de Hespress pour son article « les coopératives agricoles : une intégration économique des femmes rurales et la promotion des produits bio » alors que le troisième prix est revenu à Hadda Zine Addine Sabah pour son article « Révolution des coopératives féminines ».

Le Coup de cœur de cette édition, un prix attribué pour la deuxième fois, fut un reportage « Avec le Fellah » réalisé par Mohamed Jari de la chaîne Tamazight.

Lors de cette cérémonie, M. Akhannouch a relevé, à cette occasion, le rôle primordial joué par la presse pour l’information du grand public sur l’agriculture, un secteur dynamique de l’économie nationale et un levier de développement du Royaume.

« La presse a toujours soutenu les réalisations du secteur agricole et était le meilleur intermédiaire pour relater les problématiques à résoudre et mettre sous les projecteurs les bonnes initiatives qui méritent d’être saluées », a indiqué M.Akhannouch.

Il a fait savoir que d’édition en édition, ce prix connait un rayonnement qui se traduit par une forte participation de la part des hommes et femmes de la presse, relevant la diversité et la bonne qualité des articles, reportages, émissions télévisées et radiodiffusées qui ont participé à cette édition.

Pour sa part, M. Laaraj a salué l’organisation de ce prix, une initiative professionnelle qui contribue à renforcer les liens entre le secteur agricole et les médias, tout en contribuant à la promotion et à la valorisation de la chose agricole et du développement rural.

Il a également noté que ce prix contribue au rayonnement de ce secteur vital pour l’économie nationale, émettant le vœu de voir ce genre d’initiatives toucher d’autres secteurs d’activité.

Il est à noter que 46 candidatures ont été reçu lors de cette édition, dont 28 dans la catégorie presse écrite et électronique.

Le Grand Prix National de la Presse Agricole et Rurale cible les médias audiovisuels, écrits ou électroniques. Il récompense les meilleurs articles, reportages, émissions télévisées et radiodiffusées pour la période allant du 02 avril 2016 au 31 mars 2017, à travers un grand prix dans les deux catégories : audiovisuel d’un côté et Presse écrite ou électronique de l’autre.

Il a pour objectif de valoriser les efforts des femmes et des hommes de la presse nationale pour leur intérêt et le rôle joué dans l’information autour des secteurs de l’agriculture et du développement rural dans notre pays.

Lancé au printemps 2006, le SIAM s’est positionné au fil des années comme la vitrine du secteur agricole et de ses avancées tout en étant une extraordinaire plateforme de rencontres et d’affaires pour les opérateurs du monde entier.

Cette manifestation, qui en est à sa 12ème édition, est jalonnée de records relatifs à plusieurs aspects, notamment le nombre de visiteurs, d’exposants, de pays participants, de conférences thématiques, ainsi que d’acteurs de la société civile.

Pour cette année, le SIAM a choisi l’Italie comme invité d’honneur. Troisième pays agricole de l’Union Européenne (UE) et champion mondial de l’agriculture biologique, l’Italie est aujourd’hui un des pays leaders mondiaux de l’agriculture bio avec le plus fort taux d’exploitations agricoles biologiques en Europe.

« Agrobusiness et chaînes de valeur agricole durables », est la thématique retenu pour cette édition en vue de souligner la nécessité des synergies entre les différents acteurs du secteur agricole marocain, aujourd’hui confrontés à une économie agricole mondiale en pleine mutation.

MAP  Avril 2017