Ministère de la Culture et de la communication

13:00:44

mercredi 13 décembre 2017

7c1ad3d7 twit yt_flat gplus
Imprimer

Presse d’agence

Le renforcement du rôle et de la compétitivité de l’agence Maghreb Arabe Presse 

Le renforcement de la mission de service public que rend la MAP dans la diffusion d’activités nationale, régionale et internationale et le rôle qu’elle joue en tant que source incontournable de l’information pour les différents médias nationaux et étrangers ont conduit à la mise en place d’une stratégie destinée à moderniser et diversifier les outils de travail, et renforcer la présence de l’Agence au niveau national et international.

En effet, la  stratégie de la MAP vise à élargir le réseau des bureaux extérieurs, la création de nouveaux produits tels le reportage à travers la vidéo et le développement du service d’exploitation radiotélévisée, l’utilisation des dernières innovations technologiques et la numérisation des archives ainsi que des banques de données.

Ces mesures permettront à la MAP de se hisser au niveau des agences internationales, de se positionner en tant que leader au niveau régional.

Vers la diversification de l’offre de la MAP et le renforcement de sa présence et de sa compétitivité régionale et internationale.

  • L’amélioration de la situation sociale et professionnelle des journalistes

L’amélioration des conditions de travail des journalistes est considérée comme l’un des principaux défis auxquels  est confronté le secteur médiatique. Le progrès considérable qui marque la profession du journalisme au Maroc, notamment, en raison de la multiplication des titres et des médias audiovisuels dans un cadre compétitifs, nécessite la création d’un environnement propice à l’exercice du métier du journalisme. C’est ainsi que l’amélioration de la situation sociale des journalistes revêt une importance capitale.

Dans cette perspective, il est devenu nécessaire de veiller à l’actualisation de la convention collective qui constitue la pierre angulaire de toute démarche visant l’amélioration des conditions de travail du journaliste dans l’entreprise de presse et d’apporter un appui conséquent à l’association des œuvres sociales des journalistes, de façon à répondre aux besoins et aux attentes de la profession,  et afin de surmonter les contraintes et les problèmes sociaux dont souffrent les journalistes.

Désormais, l’entreprise de presse ne peut bénéficier de l’aide publique que si elle est en situation régulière vis-à-vis de la CNSS.

  • L’autorégulation de la profession par la mise en place d’un conseil indépendant : le Conseil National de la Presse

 Pour ce qui est de l’organisation du secteur de la presse, la nouvelle constitution prévoit le principe de l’autorégulation. En effet, l’Article 28 de la Loi fondamentale prévoit que les pouvoirs publics favorisent l’organisation de ce secteur, de manière indépendante et sur des bases démocratiques.

C’est dans cette optique que s’inscrit le projet de création d’un « Conseil National de la presse » composé principalement des journalistes et des éditeurs. L’objectif étant de moderniser le système législatif et institutionnel du secteur de la presse. Ce conseil devra constituer une instance chargée de l’auto régulation, de la médiation et de l’arbitrage. Il sera chargé de mettre en place, essentiellement, une charte déontologique de la profession et veiller à son respect, proposer les mesures et politiques susceptibles de développer et moderniser le secteur, et améliorer l’organisation de la profession et la défense de la liberté de la presse. Le Conseil devra également œuvrer à faciliter l’accès à l’information, renforcer les règles de déontologie et de bonne pratique, et responsabiliser davantage les professionnels en les impliquant dans les instances d’arbitrage, afin d’éviter le recours systématique aux tribunaux pour des affaires de presse.

Le CNP est une instance indépendante pour l’autorégulation de la profession du journalisme

Ce article est également disponible en ar.