Le Conseil d’administration (CA) de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), tenu mardi 19 Déc 2017 sous la présidence du ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed Laaraj, a approuvé le plan d’action et le budget de l’exercice 2018. 

Au début de ses travaux, tenus en présence notamment de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI), Mme Mounia Boucetta, et du Directeur général de la MAP, M. Khalil Hachimi Idrissi, le Conseil d’administration a validé le rapport du CA du 24 juillet 2017.

Dans une présentation à cette occasion, le secrétaire général de la MAP, M. Rachid Boumhil a passé en revue les grandes actions prévues pour l’année 2018, expliquant qu’il s’agit de continuer à enrichir le portefeuille produits.

Ainsi, 2018 sera l’occasion d’inscrire la MAP dans son nouveau rôle d’accompagnement de la politique de régionalisation par la création de 12 sites web régionaux d’information, a-t-il indiqué, mettant l’accent sur l’utilisation des réseaux sociaux pour véhiculer une information crédible sur le Maroc, le développement de l’action commerciale, la consolidation rédactionnelle et l’extension de la diffusion de « Maroc Le Jour », le quotidien digital de la MAP.

Ces grandes actions portent également sur la création, à l’occasion du 60-ème anniversaire de la MAP et ce, à travers la Fondation MAP, d’un musée des médias, outre la participation à la création du Centre international de presse (IPC), qui s’inscrit dans le cadre du renforcement du rôle de la MAP.

Elaboré sur la base d’un Partenariat public-privé (PPP) inspiré du « International Press Center » de Washington, l’IPC, a expliqué M. Boumhil, porte sur la création, à Rabat, d’un centre permettant aux entreprises de presse, aux médias et aux correspondants internationaux et régionaux de disposer d’une infrastructure dédiée, dont la MAP pourrait assurer la gestion.

Au niveau de la consolidation du positionnement technologique de l’Agence, le SG de la MAP a cité le renforcement du système de sécurité informatique de la MAP, l’enrichissement de l’offre de l’Agence par des solutions embarquées des sites ( MAPINFO, MLJ et MAPNEWS), la mise en place d’une solution de workflow pour MAPPHOTO et la mise à niveau du parc informatique des entités support.

Il s’agit aussi de déployer une solution d’affichage dynamique urbain à Casablanca, de reformater et linéariser la chaîne YouTube de MAPTV et de renforcer les capacités d’équipement photo de la MAP.

De même, le plan d’action ambitionne de doter la MAP de l’infrastructure adéquate, achever la mise à niveau fonctionnelle du siège, équiper l’immeuble des nouveaux produits, aménager et équiper les locaux du pôle de Casablanca tout en renforçant les raccordements techniques et informatiques entre le siège de la MAP et le bâtiment des nouveaux produits.

S’agissant du budget d’investissement 2018, il a relevé qu’il consistait en une enveloppe totale de 63,395 millions de dirhams (MDH). Le budget de fonctionnement se chiffre à 254 MDH, dont 67% sont alloués aux charges du personnel, alors que 10% de ce budget est consacré à l’achat de prestations de service métier.

Après avoir approuvé le plan d’action et le budget de l’exercice 2018, le CA a approuvé le principe de lancement d’une seconde tranche de départ volontaire et octroyé à l’agence la possibilité d’arrêter les détails de cette opération avec les services concernés du ministère de l’Economie et des Finances.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la poursuite du redimensionnement de la cartographie du capital humain à travers la prorogation de l’opération de départ volontaire débutée en 2015 par une 2ème tranche.

Par la suite, le CA a approuvé le principe d’amendement du statut du personnel en coordination avec le ministère de l’Economie et des Finances.

Les propositions d’amendement qui sont en discussion avec les services compétents du ministère de l’Economie et des Finances portent notamment sur l’institution de nouvelles indemnités et gratifications permettant l’encouragement de la mobilité vers les pôles régionaux et l’accompagnement des nouveaux métiers de la MAP, le recours au recrutement par voie de contrat, la révision des aspects de gestion de la vie professionnelle et de la représentation du personnel ainsi que l’introduction de nouvelles instances.

Le CA a ensuite approuvé la refonte des régies qu’opère la MAP en coordination avec le ministère de l’Economie et des Finances.

Quant au point inscrit à l’ordre du jour concernant la présentation du Plan stratégique de la MAP 2018-2022, le CA a décidé, compte tenu de l’importance du sujet et de sa densité, de lui consacrer une séance exclusive du CA pour l’examiner.

A la clôture de ses travaux, le CA a approuvé la participation de la MAP au projet de création d’un Centre international de presse.

map 20 Déc 2017

Ce article est également disponible en ar.