Le Conseil d’administration (CA) de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), tenu lundi 29 Avril 2019 à Rabat sous la présidence du ministre de la Culture et de la communication, M. Mohamed Laaraj, a approuvé le plan d’action et le budget de l’exercice 2019.

Au début de ses travaux, tenus en présence notamment de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI), Mme Mounia Boucetta, et du Directeur général de la MAP, M. Khalil Hachimi Idrissi, le CA a approuvé les rapports moral et financier avec soumission des résultats des comptes au titre de la même année.

S’exprimant à l’ouverture du Conseil, M. Laaraj a souligné que cette réunion intervient suite à la publication de la loi n° 02.15, relative à la réorganisation de la MAP, portant sur des dispositions qui permettront de hisser le système juridique afférant aux attributions et compétences de l’Agence en tant qu’institution médiatique nationale et d’enrichir les champs d’action de cet établissement dans la perspective de renforcer sa compétitivité aux niveaux continental et mondial.

Cette loi apporte de nouvelles prérogatives visant à faire sortir l’Agence de la logique du produit unique « la dépêche », et la mettre au diapason du mode de travail des agences de presse internationales modernes qui s’appuient sur des moyens de gestion développés fondés sur la diversification et la modernisation du produit médiatique, a-t-il relevé, notant à cet effet la publication du décret portant application de cette loi, notamment en ce qui concerne les représentants de l’administration au sein du Conseil d’administration de l’Agence.

Ces dispositions visent à mettre en valeur le cumul positif réalisé par la MAP et à ouvrir de nouveaux horizons pour en faire une Agence globale exerçant de larges prérogatives en matière d’information, de presse, de publication, de diffusion, de distribution et de communication, a-t-il dit, signalant qu’il s’agit également de valoriser ses missions au service de l’intérêt général.

Le ministre a tenu également à saluer les efforts déployés par le personnel de l’Agence, les responsables de ses différentes antennes au niveau national et international, eu égard à l’importance des ressources humaines pour le succès et le développement de cette institution.

Dans une présentation à cette occasion, le secrétaire général de la MAP, M. Rachid Boumhil a passé en revue les importantes réalisations de l’agence depuis le dernier Conseil d’administration, qui portent notamment sur les nouvelles publications telles que « Nouvelles du Maroc » et « Maroc Factuel » ainsi que les services « SOS Fake News » outre la présence qualitative de l’Agence sur les réseaux sociaux.

Rappelant la place primordiale occupée par les produits audiovisuels dans la nouvelle carte des métiers de l’Agence et la tendance haussière enregistrée dans les performances des portails électroniques, il a mis en relief la diversité du contenu des produits de l’Agence qui touche aux différents centres d’intérêt des clients.

Le secrétaire général a également évoqué le leadership de la MAP sur les plans régional et continental, qui se manifeste à travers les différents événements qu’elle a organisés ou auxquels elle a participé, soulignant d’autre part la révision de la politique de recrutement de l’Agence, notamment en ce qui concerne le niveau des compétences et professions requises.

Par la suite, il a présenté les principaux axes du plan d’action 2019 qui concernent notamment l’adéquation avec la loi 02-15 en mettant en place les mécanismes de gouvernance prévus par la loi, à savoir le « Conseil de rédaction », le « Conseil paritaire de gestion », le « Comité stratégie et veille technologique » et le « Médiateur de la MAP ».

Il a de même évoqué les dispositions de la loi 02-15 qui stipulent notamment de repenser le mode de gestion de la production, développer l’activité commerciale de l’agence, réunir les conditions de développement des activités, équiper l’immeuble des nouveaux produits, poursuivre le programme d’acquisition des locaux des pôles régionaux, unifier la gestion des publications, et modifier la procédure d’acquisition du produit par « pige », a-t-il soutenu.

Le Conseil d’administration de la MAP a également approuvé le plan d’assainissement de la TVA et a appelé les services compétents du ministère de l’Economie et des finances à mettre à la disposition de la MAP les fonds nécessaires.

Le Conseil a, en outre, validé la modification de la procédure de la « pige » et mandaté le Directeur Général pour accomplir les mesures nécessaires en coordination avec les services compétents du ministère de l’Économie et des Finances.

Par ailleurs, ont été reportées l’approbation des statuts du Conseil de rédaction, du Conseil paritaire de gestion et du comité stratégie et veille technologique ainsi que la nomination du Médiateur de la MAP.

MAP 29Avril 2019

Ce article est également disponible en ar.