Le ministère de la Communication et l’Association des œuvres sociales des journalistes de la presse écrite ont conclu, lundi 14 déc. 2015 une convention de partenariat portant sur l’octroi d’une subvention sociale complémentaire au profit des journalistes professionnels de la presse écrite, d’un budget global de 12 millions de dh pour la période 2015-2016.


Aux termes de cette convention, destinée à améliorer la situation sociale des journalistes de la presse écrite, le ministère de la Communication s’engage à accorder une subvention de 12 MDH sur deux ans au profit des professionnels de la presse écrite détenteurs de la carte de journaliste professionnel.Cette subvention consiste en un soutien permanent aux employés à bas salaires, des bourses de scolarité et d’appui au transport et au logement, outre une allocation pour les soins médicaux et des primes exceptionnelles relatives à des cas sociaux, comme le décès et la perte de l’emploi.

La convention prévoit la création d’une commission mixte composée de deux représentants du ministère et deux représentants de ladite Association, qui aura pour mission de veiller sur les modalités de versement de ces fonds et le suivi des primes allouées, selon des critères justes et équitables.

Elle aura également pour mission d’élaborer un rapport annuel qui sera soumis aux parties contractuelles, alors que l’allocation de la subvention complémentaire sera soumise au contrôle d’un commissaire aux comptes.

Le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement Mustapha El Khalfi a mis l’accent, à l’occasion, sur l’importance de cette mesure visant la consolidation du système des subventions sociales destinée aux professionnels de la presse écrite.