Une convention de partenariat a été signée, lundi 04 juin 2019 à Rabat, entre le ministère de la Culture et de la Communication et la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), en vertu de laquelle les deux parties s’engagent à renforcer leur coopération en matière de réalisation d’émissions télévisées en faveur de la promotion des monuments historiques et des sites archéologiques.

Signée par le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj et le président directeur général de la SNRT, Faiçal Laraichi, cette convention de partenariat s’inscrit en droite ligne des efforts visant à préserver le patrimoine culturel dans ses différentes facettes et à promouvoir la richesse et la diversité de cet héritage national, dans l’optique de contribuer à un développement global et intégré.

Au terme de cette convention, la SNRT s’engage à réaliser des films documentaires, reportages, programmes télévisés et émissions-débats, en se basant sur des programmes de fouilles et de recherches archéologiques effectuées par l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP) dans toutes les régions du Royaume, en vue de jeter la lumière sur l’importance des monuments historiques et des sites archéologiques et sensibiliser autour de leur préservation.

La SNRT s’est engagée, également, à réaliser des vidéos 3D des sites historiques au niveau de l’ensemble des centres de promotion du patrimoine relevant du ministère.

Le département de la culture, de son côté, va fournir l’ensemble des données architecturales et historiques et documents nécessaires, afin d’enrichir le contenu des programmes télévisés et documentaires et faire bénéficier la SNRT de l’expérience de l’INSAP, en particulier en matière de concertation et d’encadrement.

S’exprimant à cette occasion, M. Laâraj a souligné que le rôle des médias est indéniable en matière de promotion du rayonnement de la culture et d’instauration des bases de la société de la connaissance.

Il a, dans ce sens, indiqué que la préservation et la valorisation du patrimoine culturel national demeure tributaire d’un effort collectif, dans lequel les médias assument un rôle central, en particulier au niveau de la sensibilisation.

M. Laâraj a, en outre, noté qu’une commission conjointe regroupant des représentants du département de la culture et de la SNRT sera chargée d’élaborer un programme d’action annuel et de suivre et d’évaluer les projets programmés.

Il est également question de promouvoir, de la manière la plus efficace, la présence accrue du patrimoine culturel national matériel dans la programmation de la SNRT, a conclu M. Laâraj.

De son côté, M. Laraichi a souligné que les médias publics ont un rôle central à jouer dans la sauvegarde du patrimoine culturel du Royaume, exprimant sa ferme volonté d’accompagner l’action du ministère dans le but de faire connaitre auprès des Marocains la richesse et la diversité du patrimoine culturel national.

Il a, aussi, exprimé le ferme engagement de la SNRT d’œuvrer en vue de faire réussir ce partenariat qui permettra la promotion d’une nouvelle offre médiatique axée sur le patrimoine culturel et civilisationnel du Royaume.

Cette cérémonie de signature a été marquée par la présence du secrétaire général du département de la Culture, Abdelilah Afifi, du directeur de l’INSAP, Abdelouahed Ben-Ncer, du directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM), Mohamed El Ferrane et du directeur des Archives du Maroc, Jamaa Baida.

MAP 03 Juin 2019

Ce article est également disponible en ar.