Le journaliste et écrivain Mohamed Ahmed Bahi, membre du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS), est décédé lundi 05/02/2018 à Salé à l’âge de 72 ans, a-t-on appris auprès de sa famille.
Né en 1946 à Casablanca, le défunt avait acquis une longue et riche expérience dans le domaine journalistique à travers son passage dans nombre d’organismes médiatiques nationaux, notamment les quotidiens  »Al Anbae »,  »Al Mitaq »,  »Rissalat Al Oumma » et  »Assahra Al Maghribia ». Il a également été correspondant de plusieurs médias internationaux.

Feu Mohamed Ahmed Bahi avait subi la rude épreuve de la détention dans les geôles secrètes des mercenaires du polisario, résumée das un livre intitulé  »Les tombes oubliées, dix ans dans les prisons secrètes du polisario », dans lequel il met à nu les souffrances endurées par les séquestrés des milices des séparatistes. Il est l’auteur de plusieurs autres ouvrages.

La dépouille du défunt sera inhumée mardi au cimetière Sidi Belabbès à Salé.

MAP  06 Février 2018

Ce article est également disponible en ar.