Le coup d’envoi de la 8ème édition du festival « Karama » des films des droits de l’Homme a été donné, mardi soir à Amman, avec la participation de 77 productions cinématographiques représentant 25 pays, dont le Maroc.

Commémorant la journée internationale des droits de l’Homme, ce festival entend faire la lumière sur les questions des droits humains ainsi que les défis auxquels font face la région et le monde entier en rapport avec cette question.

Le film libanais « Rabie », qui a été projeté au prestigieux festival de Cannes, a ouvert le bal de cette manifestation culturelle, organisée par l’Association « Ma3mal 612 », en partenariat avec le Centre culturel royal et avec le soutien de l’Union européenne et d’autres organisations locales et internationales.

Organisé jusqu’au 10 décembre sous le thème « Donne une chance à la vie », ce festival connaitra la projection de 13 courts-métrages, 7 films documentaires, 7 films d’animations, outre d’autres productions.

Le Maroc est représenté par le long-métrage « Headbang Lullaby » de Hicham Lasri, le film documentaire « Crossing the Seventh Gate » de Ali Essafi, « Al-Issem Al-Awal Mohamad » de Malika Zaidi et le long-métrage « 2020 » de Mohamed Said Zerbouh.

MAP 08  Décembre 2017

 

Ce article est également disponible en ar.