Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, a présidé, mardi 10/07/2018 à El Jadida, la cérémonie de signature de plusieurs accords de partenariat portant sur la promotion du secteur culturel dans la région.
Les conventions, paraphées en présence du gouverneur de la province, de députés et de présidents de communes, concernent la création de bibliothèques communales et de maisons de culture dans les communes de Khmis M’touh, Sidi Smail, Oulad Aïssa, Oulad Hamdane et Hachtouka.

Il s’agit de la réalisation d’une maison de culture à Sidi Smaïl sur une superficie de 300 m2, pour une enveloppe de 10 millions de dirhams (MDH), financée par l’INDH (2 MDH), le ministère (1 MDH), la commune (2 MDH), la région Casablanca-Settat (3 MDH) et le conseil provincial d’El Jadida (2 MDH).

La bibliothèque communale de Oulad Hamdane, qui sera bâtie sur une superficie de 340 m2, nécessitera des investissements de 1,347 million de dirhams, apportés par la commune et le ministère, tandis qu’une enveloppe de 2 MDH (commune, INDH et ministère) sera mobilisée pour la construction de la bibliothèque communale de Hachtouka (600m2).

Les modalités de financement des maisons de culture de Khmis M’touh (1.200 m2) et Oulad Aïssa (1.000 m2) feront l’objet d’un prochain accord entre le ministère et les deux communes.

Par la même occasion, un accord a été entériné entre le conseil provincial d’El Jadida, les directions provinciales de la Culture et du tourisme pour la création d’un Centre d’interprétation du patrimoine maroco-lusitanien, qui sera érigé à la Cité Portugaise grâce à des financements de l’INDH et de la station touristique Mazagan de l’ordre de 2,5 millions de dirhams.

Le ministre a souligné, au cours de cette cérémonie, que ces actions visent le parachèvement des projets programmés, la mise en oeuvre du programme national d’équipements culturels dans le milieu rural et l’activation des partenariats signés avec les collectivités territoriales, l’objectif étant de renforcer le secteur culturel, sauvegarder et valoriser le patrimoine national.

M. Laaraj a rassuré les députés et les élus locaux quant à l’importance accordée par son département à l’amélioration de l’accès à la culture et à l’impulsion d’une dynamique dans ce domaine, qui constitue un levier fondamental pour le développement du pays, exprimant la disposition de son département et des autorités locales à promouvoir et à accompagner la tenue des « Moussems », compte tenu de leur impact social et économique dans la région.

Des présidents de conseils locaux de cette province, qui compte 4 bibliothèques pour 25 communes, ont réitéré leur appel pour le renforcement de l’offre culturelle dans la région par la création d’une bibliothèque universitaire, l’intensification des activités à caractère culturel, la valorisation des « Moussems » et la restauration des sites et monuments historiques, entre autres.