Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj a eu lundi 29/01/2018 à Manama, des entretiens avec le ministre bahreïni des affaires médiatiques, Ali Mohamed Rmiji, axés sur les moyens de renforcer la coopération maroco-bahreïnie dans le domaine médiatique.

Au cours de ces entretiens, qui se sont déroulées en présence de l’Ambassadeur du Maroc à Manama, Ahmed Rachid Khattabi, en marge de la participation de M. Laaraj à la cérémonie de célébration de la ville de Muharraq comme capitale de la culture islamique en 2018, les deux parties ont évoqué les propositions qui sont de nature à booster la coopération dans les domaines liés au secteur des médias, dont notamment la mise en place d’une commission technique entre les ministères des deux pays.

A cette occasion, M. Laaraj a passé en revue les avancées réalisées par le Maroc en matière de promotion du secteur des médias et de communication et ce à la lumière des défis et des contraintes mondiales liées au développement rapide de nouvelles technologies.

Le ministre a dans ce sens, évoqué l’adoption d’un nouveau code de la presse et de l’édition qui vise à assurer les garanties nécessaires pour exercer la liberté de la presse et la pratique médiatique.

Il est question aussi de l’adoption du plan d’action du ministère qui ambitionne de créer plusieurs instituts de l’audio-visuel, selon le M. Laaraj qui a exposé également à son homologue bahreïni le rôle de certaines institutions constitutionnelles, dont la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA), et le conseil national de la presse qui vise à promouvoir le secteur de la presse et de l’édition.

M. Laaraj avait participé dimanche à Muharraq, à la cérémonie de la désignation de cette ville bahreïnie en tant que capitale de la culture islamique pour l’année 2018.

MAP  30 Janvier 2018