La Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des Représentants examine ce mercredi 16/12/2015, les amendements portant sur les deux projets de loi relatifs au Conseil national de la presse et au statut du journaliste professionnel.

D’ailleurs, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a affirmé que le ministère va prendre en compte l’ensemble des observations et remarques des professionnels et éditeurs au sujet des deux projets.

La volonté du gouvernement de faire aboutir le Code de la presse et de l’édition est  »constante » et consiste à renforcer et à approfondir les concertations avec tous les acteurs dans ce secteur, a souligné M. Le ministre.

M. Khalfi a estimé que le nombre important des amendements (120) qui portent sur 90 articles des deux projets, traduit le grand intérêt et la ferme volonté de faire doter le Royaume d’un cadre juridique avancé et moderne dans le domaine de la presse et de l’édition.

Il a souligné que l’orientation actuelle consiste à aller de l’avant pour mettre en œuvre les dispositions de la Constitution, répondre aux attentes des professionnels et des éditeurs, honorer les engagements internationaux du Maroc et préserver les droits et acquis réalisés dans ce domaine, insistant que « toute atteinte à n’importe quel acquis dans les deux projets est une ligne rouge à ne pas dépasser ».