Le célèbre photographe et militant écologiste  allemand, Hans Silvester, a choisi la ville d’Agadir pour présenter son  exposition photo sous le titre « Les Hommes Fleurs ».

 

 Cette exposition qui aura lieu à « Crocoparc » du 02 avril au 30 septembre  2016, relate, à travers les photos, le quotidien des peuples de la vallée de  l’Omo en Ethiopie (600 km d’Addis Abeba, près de la frontière avec le Soudan),  selon les organisateur de cette manifestation artistique.
En effet, chacun de ses peuples a gardé sa propre identité, ses coutumes et  sa propre langue. Un de ces peuples, les Suris pratique toujours la peinture  corporelle. Une coutume que Hans Silvester a voulu transmettre au monde grâce à  un extraordinaire reportage photo.
Homme, femmes et enfants utilisent leurs corps comme un espace d’expression  artistique. C’est avec un intense plaisir qu’ils peignent le visage et le corps  dans une recherche permanente de beauté, a-t-il commenté.
Après avoir exposé ses photos dans les grandes galeries du monde (Tokyo, New  York, Sao Paolo ) et récemment lors de la COP21 à Paris, Hans Silvester  atterrit donc à Agadir. Le vernissage de cette exposition aura lieu le 1èr  avril prochain.
Membre de l’agence Rapho depuis 1965, Hans Silvester, né en 1938 à Lorrach  en Allemagne, devient à partir des années 80 par excellence le photographe des  grands problèmes d’environnement. Il photographie tous les parcs naturels  d’Europe, dénonce les ravages de la déforestation en Amazonie, publie un long  reportage sur la rivière Calavon et s’intéresse à l’exploitation de la forêt en  Amérique du Nord.
Unique parc à crocodiles du Maroc avec 300 crocodiles du NIL qui y vivent  dans un environnement naturel, Crocoparc n’est pas uniquement un espace  exotique mais ce site est également un lieu d’échange culturel, artisanal et  scientifique.
MAP  11 mars 2016