Quatorze films, dont huit longs métrages, participent à la sixième édition du Festival méditerranéen cinéma et immigration, qui aura lieu du 26 au 30 septembre à Oujda, ont indiqué les organisateurs.

 Les longs métrages programmés lors de ce festival, initiée par l’Association solidarité pour le développement et l’immigration, sont ’’Al Barr Attani (l’autre rive)’’ du réalisateur égyptien Ali Idriss, ‘’Rihlat Khadija (voyage de Khadija)’’ du réalisateur marocain Tarik El Idrissi, ‘’Hôtel Splendid’’ de l’Italien Mauro bucci, ‘’Ta mère’’ de la réalisatrice franco-marocaine Touria Benzari, et ‘’Les papiers d’amour’’ de Taha Mohamed Ibnsliman (Maroc).

Il s’agit aussi des films ’’Les sauteurs’’ d’Abou Bakar Sidibé (Mali), ‘’Mon pays’’ de Adil Azzab (Maroc) et ‘’Mediterranea’’ de Jonas Carpignano (Italie).

Pour la catégorie des courts métrages marocains, les films retenus sont ’’La mère’’ d’Abdelfettah Serrari, ‘’Rêves’’ de ‘’Lakhdar Hamdaoui’’, ‘’Al Mamsouhoune’’ de Hakim Kebbabi, ‘’Trésor’’ de Loubna Ayyad, ‘’Leila’’ de Youssef Ben Kaddour et ’’Le dernier souffle’’ du cinéaste Abdelhafid Aissaoui.

Ces films concourent pour les prix de la meilleure réalisation, meilleur scénario et meilleurs acteur et actrice, notamment.

Le jury des longs-métrages est composé de la productrice algérienne Amina Haddad, le réalisateur français David You, la scénariste égyptienne Sanae Echeikh, le critique marocain Farid Boujida et le réalisateur tunisien Mohamed Tabet.

Quant au jury des courts-métrages, il comprend l’actrice marocaine Fatima Kheir, l’acteur et réalisateur Driss Roukh et l’acteur Hicham Bahloul.

Un hommage sera rendu à cette occasion à plusieurs figures marocaines en l’occurrence le réalisateur et acteur Abdelouahed Sanouji, le réalisateur Said Khalaf et l’actrice Sanae Alaoui et l’artiste Reda Bouchnaq et ce, en reconnaissance à leurs réalisations et efforts dans le domaine artistique.

Outre les projections de films, une rencontre sera organisée à cette occasion sur le thème «L’immigration africaine, réalité et perspectives», outre des ateliers animés par l’acteur égyptien Amrou El Kadi, l’artiste marocain Jamal Chairi et le réalisateur marocain Driss Chouika.

MAP  26 sptembre 2017