La MAP lance un service SOS Fake-news qui permet aux abonnés de rectifier immédiatement à travers le réseau de la MAP une fausse information les concernant.

Dès que la MAP reçoit, d’une manière formelle, de la part de l’abonné les preuves matérielles et tangibles de la fausse nouvelle, un article est rédigé pour rétablir la vérité.

Ce texte de rétablissement de la vérité avec ses sources identifiées, vérifiées et recoupées, est diffusé sur le service général de la MAP sous forme de dépêche.

Ce service est ouvert aux entités privées abonnées spécifiquement au service «SOS Fake-news» selon les conditions juridiques prévues par le contrat d’abonnement.

Les entités publiques, quant à elles, bénéficient déjà de ce service, car la MAP, conformément à l’article 2 de ses statuts actuels, relaie avec régularité tous les droits de réponse, démentis et mises au point émanant des pouvoirs publics, du gouvernement, du Parlement, des institutions constitutionnelles etc.

La croissance exceptionnelle sur internet de vecteurs numériques qui véhiculent des informations parfois fausses et préjudiciables a rendu la création de ce service nécessaire.

L’enjeu final étant de rétablir la vérité concernant les faits et de protéger l’image des médias nationaux sérieux et crédibles, et de défendre ainsi la position et l’engagement des journalistes professionnels pour une information qui respecte l’éthique et la déontologie.

MAP  27 Janvier 2018