Le Forum africain du sport scolaire constitue une occasion pour échanger les expériences et expertises dans le but de promouvoir une coopération agissante au service du sport dans le continent, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre par intérim de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Laaraj.

Dans une allocution à l’ouverture de la 1-ère édition du Forum africain du sport scolaire, placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le ministre a souligné l’attention particulière qu’accorde le ministère aux sports scolaires dans ses programmes et ses stratégies, notant l’importance du rôle du sport en tant que levier de développement dans le système éducatif.

Dans ce sens, le ministère a fixé des objectifs stratégiques ambitieux visant à promouvoir l’école de l’équité, de l’égalité des chances et de la qualité pour tous, à promouvoir la pratique sportive et à lutter contre l’inactivité physique, rappelant le projet des centres sportifs qui reflète l’orientation du ministère dans sa nouvelle perspective de réforme.

M. Laaraj a saisi cette occasion pour saluer les résultats exceptionnels des sports scolaires nationaux dans les compétitions internationales, notamment le sacre à la coupe des nations de football en 2015, une récolte de 17 médailles à la Gymnasiade de 2016 et le titre de plusieurs éditions des championnats maghrébins de cross-country.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami a indiqué que l’organisation de ce Forum est une occasion pour réfléchir et échanger sur les moyens de promouvoir et développer le sport scolaire au niveau du continent africain, soulignant l’importance de la mobilisation de l’ensemble des intervenants dans les domaines sportif et éducatif pour relever le défi du développement du sport scolaire en tant que levier de développement.

Dans ce sens, M. Talbi Alami a rappelé que son département œuvre, en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, pour l’élaboration de plans d’actions communs, conformément à la loi 30-09 relative à l’éducation physique et aux sports et ce, en établissant des ponts entre l’école et le domaine du sport, selon une approche inclusive.

De son côté, le président de la Fédération internationale du sport scolaire (IFS), Laurent Petrynka a déclaré que ce forum vise à engager un échange d’expérience dans le domaine du sport scolaire, à travers le rassemblement des acteurs du sport et de l’éducation, et à permettre une structuration au niveau continental.

« Le sport scolaire est très développé en Afrique, particulièrement au Maroc, mais il reste beaucoup de défis à relever », a souligné M. Petrynka, saluant le rôle déterminant qu’a joué le Maroc dans l’élargissement du réseau ISF.

Le développement du sport scolaire passe aussi par l’organisation de compétitions régionales et internationales, a-t-il affirmé, citant à titre d’exemple la tenue en mai prochain de la Gymnasiade au Maroc et qui va connaitre la participation de plusieurs pays africains.

La 1-ère édition du Forum africain du sport scolaire se déroule les 15 et 16 janvier à Rabat, sous le thème « Le sport scolaire: levier de développement du sport africain », à l’initiative du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en partenariat avec la ISF, avec comme objectif de développer une vision claire et des priorités pour la promotion du sport scolaire en Afrique.

MAP  16 Janvier 2018