Le Conseil d’administration (CA) de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), tenu jeudi 4 aout 2016 sous la présidence du ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha
Khalfi, a approuvé les rapports moral et financier de l’agence au titre de l’exercice 2015.

Au début de ses travaux, qui se sont tenus en présence notamment du Directeur général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, et des membres du conseil, le conseil d’administration a validé le rapport du CA de décembre 2015 et passé en revue les recommandations du CA.
Selon un exposé présenté à cette occasion, les recommandations et décisions du CA émises entre 2012 et 2015, s’élèvent à 31, dont 20 ont été achevées à 100 pc et mises en application, 10 achevées à 100 pc par la MAP mais en attente d’un élément externe, non disponible pour leur mise en application et une non-réalisée pour cause de refus du ministère de l’économie et des finances.
Présentant le rapport moral de 2015, le secrétaire général de la MAP, Rachid Boumhil, a passé en revue les réalisations de l’agence durant l’année écoulée qui ont permis de consolider la culture du leadership continental et régional, notamment par le renforcement de la gouvernance de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA), dont elle a été l’initiatrice, à travers l’organisation de sessions de formation sur le journalisme Web et d’un séminaire pour les DG des agences de presse sur le renforcement des capacités managériales, ainsi que la conclusion de partenariats avec l’UpM, l’AMCI, l’AMAN et l’ULAN, ce qui a permis la reprise des dépêches de la MAP dans les médias de l’ensemble des pays membres.
Il ressort aussi de ce rapport que la MAP a renforcé son influence à travers la conclusion jusqu’à présent de 133 conventions, dont 80 avec des agences de presse, 6 avec des supports médias, dont des chaînes de TV, 23 dans le secteur de l’art et la culture et 13 dans le sport. La MAP a aussi réussi à ancrer sa nouvelle vocation en tant qu’espace de débats, à travers l’organisation de séries de forums thématiques, d’abord sur la gestion des villes, puis sur l’enseignement et enfin le lancement du Forum culturel de la MAP.
Au volet de la production, la MAP a diffusé 202.500 dépêches en 2015, contre 107.500 en 2011, 10.000 photos, contre 2.400 en 2011, 7.200 capsules audio, contre 0 en 2011, 3.200 vidéos contre 0 en 2011, ainsi que 1900 infographies, contre 0 en 2011, ces trois derniers produits étant nouveaux.
Concernant le déploiement géographique de ses ressources humaines, la MAP a aussi avancé dans sa politique des pôles, en achevant la conception et la mise en place des 12 pôles régionaux. Elle a aussi achevé la conception de la carte internationale à travers 13 pôles internationaux et entamé la validation directe dans 5 pôles internationaux. La MAP a poursuivi son innovation via de nouveaux produits, avec notamment « MAP Digitale », une structure marketing et commerciale dédiée au secteur privé, et de « MAP Live » un service permettant de transmettre en direct, via le net, les forums de la MAP, et l’installation d’un espace de travail collaboratif basé sur le cloud (messagerie sécurisée, sauvegarde illimitée, etc.). Dans le but de valoriser sa production, l’agence a poursuivi la publication du magazine « Les Cahiers de la MAP » dont le nombre de numéros s’est élevé à 11 en 2015, ainsi que l’ »Album de la MAP » qui offre une véritable rétrospective en images sur l’actualité de l’année. En ce qui concerne le capital humain, la MAP a redéfini sa cartographie humaine en lançant en octobre 2015 une opération de départ volontaire qui a été clôturée le 31/12 de la même année et dont le paiement des primes a eu lieu en février 2016.
Cette opération, qui a pour principal but le renouvellement des profils, a concerné 65 salariés dont 75 pc de cadres pour une enveloppe de 35,5 millions de DH.
L’agence a aussi instauré un nouveau système d’évaluation de la performance, basé sur une nouvelle marge de notation (sur 20 au lieu de 3), qui a permis de définir des critères objectifs et d’établir des objectifs en toute transparence.
En matière d’acquisition des compétences, l’agence a lancé le service de formation continue « MAP Academy » destiné à améliorer les performances collectives et l’efficience individuelle et à renforcer les compétences techniques et de gestion des cadres. Il dispense 600 heures de formation dans 44 domaines, dont 11 modules spécifiques en cours d’élaboration.
Pour ancrer la culture de la performance, la MAP a créé un prix de mérite pour les enfants de ses salariés, qui a été en 2015 sous forme de séjour linguistique de 8 jours à l’université de Cambridge (Grande Bretagne) et profité à 18 enfants excellents âgés de 15 à 17 ans.
En vue de renforcer l’esprit d’appartenance à la MAP, l’agence organise deux voyages par an pour accomplir le rite de la Omra, qui ont profité à 16 membres de son personnel en 2015.
Pour ce qui est du rapport financier, il fait état d’un maintien du rythme de croissance du chiffre d’affaires qui s’est élevé à 44 millions de dirhams en 2015, contre 27,6 MDH en 2010, soit une amélioration de 60 pc.
Il en ressort également que la MAP a réalisé une rupture avec l’entreprise mono produit, car aujourd’hui 18 pc de ses recettes émanent des nouveaux produits vidéo-audio (12 pc), photo-infographie (5 pc) et services et publicité (1 pc). L’agence se fixe pour objectif de porter à l’avenir ce taux à 60 pc.
L’agence a aussi réussi à diversifier son portefeuille, à créer de nouveaux marchés par la conception de nouveaux produits et à réduire son exposition au risque client.
Elle a aussi maîtrisé le recouvrement en améliorant l’encaissement du chiffre d’affaires au cours de son exercice de facturation à 68 pc en 2016, contre 40 pc en 2014.
L’assistance a ensuite suivi la présentation de l’avis de l’auditeur qui a certifié les états financiers qui donnent une image fidèle du patrimoine et de la situation financière de la MAP au 31 décembre 2015 ainsi que du résultat de ses opérations au titre du même exercice.
Par la suite, le CA a approuvé les rapports moral et financier et émis une série de recommandations.
Il a demandé ainsi à la MAP de se rapprocher du ministère de l’Economie et des Finances pour liquider les arriérées de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) par l’inscription d’un budget supplémentaire et d’inscrire à partir de 2017 le budget nécessaire pour couvrir la TVA.
Le Conseil a invité les ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères et de la coopération à solder les créances en souffrance, eu égard à leurs positions de membres du conseil d’administration de la MAP.
La CA a également approuvé la tarification du nouveau produit Satellite news gathering (SNG) tout en délégant à la MAP la possibilité d’accorder des prix dégressifs, et demandé à la MAP de réaliser une étude d’impact sur le secteur audiovisuel en cas de lancement de nouvelles activités.
Le Conseil a aussi approuvé le recours à la pige et délégué à l’agence la réalisation de procédures spécifiques en commun accord avec le ministère de l’Economie et des finances. Il a enfin approuvé les amendements du règlement des marchés de la MAP.