Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, s’est félicité, mardi 25/09/2018 à Rabat, de la profondeur des liens historiques entre les Royaumes du Maroc et d’Espagne et qui ne cessent de se refléter positivement sur les relations d’échanges culturels et de coopération bilatérale.

Lors d’une conférence de presse avec son homologue espagnol, Jose Guirao, dédiée à la présentation de la 2ème édition du programme « Visages, Culture espagnole, Aujourd’hui », M. Laâraj a souligné, en présence de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, que les programmes culturels espagnols au Maroc représentent l’essence d’une conscience mutuelle quant à la capacité de la culture à bâtir des ponts de communication, toujours ouverts, entre les deux rives de la Méditerranée.

e1

Il a, dans ce sens, salué l’importance des diverses activités culturelles visant à promouvoir les cultures des deux pays, ainsi que les liens étroits entre les civilisations espagnole et marocaine dans les domaines de la pensée, des sciences et de la littérature, tout en exprimant ses remerciements et sa considération pour le ministère espagnol de la culture et des sports, l’ambassade d’Espagne à Rabat et l’Institut Cervantès au Maroc pour les efforts qu’ils déploient afin de promouvoir les échanges culturels et la planification de programmes culturels (Concerts, cinéma, formations et ateliers, conférences et rencontres…) sur l’ensemble du territoire national, notamment à Rabat, Salé, Tanger, Tétouan, Larache, Casablanca, Fès, Marrakech, Nador, Agadir, Kénitra et Oujda.

M. Laâraj a également mis l’accent sur la nécessité d’intensifier les accords de partenariat et de coopération culturelle dans les domaines du patrimoine matériel et immatériel, de la recherche archéologique, des arts et du livre, et de prendre toutes les mesures susceptibles de consolider les relations et les échanges culturels, déjà bien enracinés, entre les deux pays.

Pour sa part, M. Jose Guirao a mis en avant les liens historiques et culturels existants entre les deux royaumes et la forte présence des partenariats maroco-espagnols dans le domaine de la formation et de la coopération entre les spécialistes des industries culturelles, appelant à la recherche de synergies pour la consolidation de projets communs.

Laâraj et son homologue espagnol discutent des moyens de revigorer la coopération bilatérale dans le domaine de la culture

Le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laâraj, a eu des entretiens mardi à Rabat avec le ministre de la Culture et des sports espagnol, José Guirao Cabrera, sur les moyens de donner une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale dans le domaine de la culture.

Les relations entre le Maroc et l’Espagne se sont renforcées aux niveaux politique et économique et il s’agit aujourd’hui pour les deux pays de travailler pour resserrer davantage les liens de coopération culturelle, a indiqué M. Laâraj dans une déclaration à la MAP. « Nous avons discuté des perspectives futures pour la consolidation de ces relations, particulièrement le jumelage entre institutions culturelles marocaines et espagnoles », a précisé M. Laâraj, notant que la musique, le théâtre ainsi que les salons internationaux du livre étaient parmi les thèmes abordés.

Au cours de cette entrevue, les deux pays voisins ont convenu de mettre sur pied une commission technique de travail dans des domaines aussi diversifiés que l’archéologie, les arts scéniques et la musique dont le flamenco en particulier, a fait savoir M. Guirao Cabrera, notant que la participation de son pays au Salon international de l’édition et du livre de Casablanca prévu en février 2019 a été confirmée.

« Aujourd’hui nous allons inaugurer le programme multidisciplinaire +Visages+, qui est un programme d’actions et d’activités culturelles espagnoles qui se tiendront dans douze villes du Royaume », a souligné le ministre espagnol.

Le programme de « Visages, Culture Espagnole, Aujourd’hui », se déroulera dans les villes de Rabat, Salé, Tanger, Tétouan, Larache, Casablanca, Fès, Marrakech, Nador, Agadir, Kenitra et Oujda, avec comme objectif de promouvoir le dialogue et la coopération entre les spécialistes des industries culturelles espagnole et marocaine.  Parmi les activités prévues dans le cadre de ce programme culturel figurent des formations et des ateliers, dont « un musée comme projet » au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat, « Paysage urbain et architecture » à l’Institut Cervantès de Rabat, « Vers l’efficience énergétique » à l’École nationale d’architecture de Rabat ou « Conservation préventive: le cas des ouvrages d’art » à l’Institut national des Beaux-arts de Tétouan.

Cette rencontre s’est déroulée avec la participation notamment de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, M. Ricardo Diez-Hochleitner et d’autres membres de l’ambassade.

Les relations entre les civilisations espagnole et marocaine dans les domaines de la pensée, des sciences et de la littérature sont séculaires

Les relations entre la civilisation espagnole et celle marocaine dans les domaines de la pensée, des sciences, de la littérature, entre autres, sont séculaires, a affirmé, mardi 25/09/2018 à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, lors d’une exposition qui marque le lancement de la deuxième édition du programme « Visages, culture espagnole, aujourd’hui ».

« Il faut dire que les échanges entre les peuples marocain et espagnol sont enracinés dans l’histoire », s’est félicité le ministre, mettant l’accent sur la nécessité d’œuvrer davantage au développement des intérêts communs pour garantir la stabilité et le développement de la région, ce qui profitera aux deux peuples ainsi qu’à ceux de tout le pourtour méditerranéen, de l’Afrique et de l’Europe, a-t-il dit. M. Laâraj a également évoqué la plus-value apportée par la présentation du programme culturel espagnol au Maroc sur le volet d’échange culturel, tout en exprimant ses remerciements et sa considération pour le ministère espagnol de la culture et des sports, l’ambassade de l’Espagne à Rabat et l’institut Cervantès au Maroc pour les efforts qu’ils déploient afin de promouvoir les échanges culturels entre les deux pays. « Nous avons une multitude d’accords de partenariat et de coopération et de programmes culturels relatifs au patrimoine matériel et immatériel, à la prospection archéologique, aux arts, aux livres… « , a-t-il noté, réaffirmant la détermination du Maroc à prendre toutes les mesures susceptibles de consolider les relations et les échanges culturels, déjà bien enracinés, avec son voisin du Nord.

Pour sa part, le ministre espagnol de la culture et des sports, Jose Guirao Cabrera, a mis en avant les liens historiques et culturels séculaires existants entre les deux pays, faisant savoir que le Maroc est le pays nord-africain ayant des liens historiques les plus forts avec l’Espagne.

Il a, dans ce sens, jeté la lumière sur le rôle que joue la culture en tant que véritable vecteur de rapprochement et d’appréhension d’une réalité commune partagée entre les Marocains et les Espagnols, soulignant l’importance de la formation, de la coopération entre les spécialistes des industries culturelles et la recherche de synergies pour la consolidation de projets communs.

Après le succès de la première édition de « Visages, culture espagnole, aujourd’hui » (2016), la deuxième édition de ce programme a été officiellement lancée mardi à Rabat en présence du ministre de la Culture et la Communication, Mohamed Laâraj, du ministre espagnol de la culture et des sports, Jose Guirao Cabrera et de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner.

Concerts et arts scéniques, photographie et beaux arts, cinéma, formations et ateliers, conférences et rencontres, tels sont les cinq grands axes du programme Visages de cette deuxième édition et qui se déroulera dans les villes de Rabat, Salé, Tanger, Tétouan, Larache, Casablanca, Fès, Marrakech, Nador, Agadir, Kénitra et Oujda.

MAP  26 Septembre 2018

Ce article est également disponible en ar.