Le Maroc accorde un intérêt particulier à l’amélioration de l’image de l’Afrique dans les médias et à la lutte contre les stéréotypes dont le continent est victime, a indiqué vendredi 25 Mai 2018 à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj.
« Nos Frères dans les pays africains considèrent le Maroc comme une locomotive de développement dans les différents secteurs relatifs aux médias et à la communication », a souligné M. Laâraj dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du ministère, Mohamed Ghazali, lors d’une rencontre organisée par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, en célébration de la Journée de l’Afrique, qui coïncide cette année avec le 55-ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine (actuellement l’Union africaine). Plusieurs professionnels africains ont tiré profit de l’expérience marocaine dans le domaine de l’audiovisuel, du cinéma et de la presse écrite, à une série d’activités au Royaume ou dans les pays africains, a noté M. Laâraj lors de cette journée, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication.

De même, le ministre a mis en exergue le rôle de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA) dans le renforcement de l’échange des expertises et des données sur l’avenir des agences de presse dans le continent, tout en prenant en considération leur richesse et particularité, ainsi que la mise en place de partenariats stratégiques pour hisser à un niveau supérieur les liens entre ces organes de presse africains.

Il a, à cet égard, souligné la place de choix accordée par le Royaume au cinéma africain, en lui consacrant annuellement et depuis plus de trois décennies, un festival à Khouribga, qui vise, aux côtés d’autres manifestations similaires, à jeter la lumière sur la dimension africaine dans la culture marocaine.

Pour sa part, le directeur de l’Institut royal des études stratégiques (IRES), Mohamed Tawfik Mouline a fait savoir que le Maroc place l’Afrique au cœur des priorités de sa politique étrangère, se félicitant des efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI en faveur du développement du contient, un développement qui se veut à visage humain et axé sur la mobilisation collective des pays africains pour réussir le pari de l’unité et asseoir le leadership de l’Afrique sur le plan international.

« Continent de l’espoir et des opportunités, l’Afrique sera confrontée, d’ici 2050, à plusieurs défis, liés notamment à l’urbanisation galopante, au manque de moyens, à une mobilité voulue ou subie des personnes, à la sécurité et à la gouvernance », a relevé M. Mouline.

En vue de faire connaitre le potentiel dont regorge le continent africain, a fait remarquer le responsable, l’IRES a dédié son rapport stratégique de l’année 2018 au développement autonome de l’Afrique, outre d’autres études abordant, notamment, les relations du Maroc avec les pays de l’Afrique de l’Ouest, de l’Est et australe, le retour du Maroc à l’Union africaine, la perspective d’adhésion du Maroc à la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO), le développement rural en Afrique subsaharienne et la transition énergétique, à l’aune de la nouvelle politique africaine du Royaume.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), Mohamed Metkal a affirmé que la célébration de cette journée traduit le fort engagement politique du Royaume envers le continent africain, tout en se félicitant des performances économiques réalisées par l’Afrique, qui lui ont permis de devenir une région d’attraction importante des investissements.

Les réalisations majeures de l’Afrique sont à même de modifier la perception envers le continent africain et donner un nouveau espoir dans l’avenir, a noté M. Metkal soulignant l’impératif d’investir dans l’élément humain et les domaines technologiques, climatiques et sécuritaires en vue de réaliser le développement durable.

Organisée sous le thème « Maroc/Union Africaine: Partenariat confirmé pour une Afrique solidaire et prospère », en collaboration avec le groupe des ambassadeurs africains accrédités à Rabat, l’institut Royal des Études stratégiques (IRES), l’Agence marocaine de coopération internationale et la bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale de l’Afrique, érigée par le Maroc en un moment fort et éloquent pour rendre hommage à tous les Africains qui se dévouent quotidiennement pour contribuer à l’épanouissement du continent.

Cette journée a été marquée par l’organisation d’une exposition photographique portant sur l' »Histoire des relations maroco-africaines », ainsi que la projection d’un film documentaire mettant en avant la dimension africaine du Maroc.

MAP 28 Mai 2018

Ce article est également disponible en ar.