Le Niger souhaite bénéficier de l’expérience marocaine dans le domaine du cinéma et de la valorisation des sites historiques, a indiqué, mercredi 06 mars 2019 à Rabat, le ministre nigérien de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale, Assoumana Malam Issa.

Le Niger souhaite tirer profit de l’expérience marocaine dans plusieurs domaines culturels, notamment dans le cinéma et la valorisation des sites historiques à travers l’examen des voies et des moyens de réactualiser la coopération entre les deux pays et de « lui donner une dimension pragmatique », a souligné M. Malam Issa, dans une déclaration à la MAP, à l’issue de ses entretiens avec le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj.

Le ministre nigérien a mis en avant « les excellentes relations diplomatiques et économiques entre le Maroc et le Niger », précisant qu’il s’agit désormais pour les deux pays de travailler pour resserrer davantage les liens de coopération culturelle.

Cette coopération va concerner plusieurs domaines notamment le cinéma, la musique et la restauration du patrimoine culturel, a insisté M. Malam Issa, notant que sur « le plan culturel, les deux pays ont beaucoup à partager ».

Il a rappelé que cette visite a permis à la délégation nigérienne de visiter plusieurs sites historiques et de connaître de près le modèle de gestion du Centre cinématographique marocain (CCM). Pour sa part, M. Laaraj a indiqué que cette rencontre vise à donner une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale dans le domaine culturel, notamment en ce qui concerne le cinéma et la valorisation des sites historiques, précisant que le Royaume a une grande expérience en matière de production cinématographique et d’organisation des festivals de cinéma.

Dans ce sens, la coopération vise à renforcer la collaboration entre le CCM et le centre national de la cinématographie du Niger, a relevé M. Laaraj, précisant que ce rapprochement permettra un échange d’expérience dans le domaine du cinéma. Par ailleurs, le ministre a mis en exergue l’expérience marocaine dans le domaine de la valorisation des sites historiques et archéologiques, notant que le Royaume entend accompagner plusieurs chantiers de restauration de plusieurs sites historiques au Niger. La rencontre, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Niger au Maroc, a été aussi l’occasion de s’entretenir sur les moyens d’organiser des journées culturelles réunissant les deux pays.