Le Sahara marocain vit au rythme d’une véritable dynamique dans le cadre du nouveau modèle de développement économique souligné dans le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à Laâyoune à l’occasion du 40-ème anniversaire de la Marche Verte, a affirmé le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi.

A l’occasion de ce glorieux anniversaire, le Souverain a marqué le départ d’une nouvelle « marche économique » dans les provinces du Sud avec une enveloppe budgétaire de 77 milliards de dirhams, a relevé le ministre qui intervenait à l’ouverture du Festival international du Film de Dakhla, vendredi soir.

Cette marche économique ambitionne notamment de créer un grand port stratégique à Dakhla qui fera de la ville une destination économique, touristique et culturelle, a souligné le ministre à cette occasion, marquée par la présence notamment du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, et du Wali de la Région Dakhla Oued Eddahab, Gouverneur de la Province Oued Eddahab, M. Lamine Benomar.

Il a par ailleurs affirmé que le Festival international du film de Dakhla constitue un projet de développement ambitieux visant à valoriser la spécificité culturelle sahraouie hassanie conformément aux orientations de SM le Roi.

M. Khalfi a aussi souligné que l’unité nationale et territoriale du Royaume reste liée à un édifice culturel fondé sur cette spécificité, estimant que seule une culture unioniste est à même de contrer les phénomènes sécessionistes qui sévissent dans la région sahélo-saharienne, chose qui fait du Sahara marocain un modèle aux antipodes de la division et du parcéllement.

Ce festival culturel phare, qui vise l’ancrage de la culture cinématographique, servira de plateforme pour le lancement du projet de film ethnologique sur le Sahara et constituera un espace pour évaluer les œuvres cinématographiques abordant la question du Sahara au niveau national et international, a-t-il encore fait savoir.

Et d’annoncer à cet égard que dans le but d’investir dans la production cinématogrophique dans les provinces du sud, un festival national du film documentaire sera lancé à Lâayoune, au même titre qu’un festival du film ethnologique à Dakhla, faisant aussi état d’un projet d’accord de formation entre l’Institut supérieur des professions de l’audiovisuel et de la cinématographie et l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail.

Organisée du 19 au 23 novembre sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 6-ème édition du Festival International du Film de Dakhla connait par la participation de sept films en en compétition officielle, représentant la Jordanie, l’Irak, le Yémen, la Tunisie, le Liban, l’Egypte et le Maroc.

MAP 23 nov. 2015