Le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laâraj a indiqué, lundi 10/06/2019 à Rabat, que son département a mis en place un plan exécutif qui prévoit, notamment, d’accorder une place de choix au statut de l’artiste, en tant qu’acteur majeur pour promouvoir les volets économique, social et culturel.
Répondant à une question orale sur « La situation sociale des artistes marocains », présentée par le groupe du Rassemblement constitutionnel à la Chambre des représentants, M. Laâraj a souligné que son département a œuvré pour promouvoir la situation de l’artiste via la mise en œuvre d’un nombre de décrets relatifs à la loi de l’artiste, visant à accorder une place privilégiée à cette catégorie, que ce soit par le biais du décret sur la délivrance de la carte d’artiste ou celui fixant la liste des métiers artistiques.

Dans le même contexte, le responsable gouvernemental a rappelé qu’il y aura d’autres décrets en phase d’adoption, notamment avec le ministère de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle et le ministère de la Santé, visant à renforcer la place essentielle de l’artiste dans la promotion économique et sociale.

De même, M. Laâraj a mis l’accent sur la couverture médicale des artistes, dans le sens où son département a augmenté la subvention accordé à la Mutuelle des artistes.

Il a, par ailleurs, rappelé que son département a organisé 31 festivals nationaux de patrimoine, en vue d’accorder une place de choix à l’artiste qui s’intéresse davantage au patrimoine et à la culture marocaine.

MAP  10 Juin 2019