Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El aaraj, a indiqué, mardi à Rabat, que depuis leur publication au bulletin officiel, les textes du code de la presse ont été mis à la disposition des professionnels ainsi que l’ensemble des citoyens, sur le portail électronique du ministère, comme mesure de communication visant à faire connaitre la nouvelle législation de la presse et de l’édition.

Intervenant en réponse aux questions orales du groupe Justice et développement à la Chambre des représentants sur « l’absence d’une politique de communication publique sur les nouvelles lois de la presse », M. El aaraj a souligné que les services du secteur de la communication ont organisé, suite à la publication du code de la presse et l’édition, une série de journées d’études et de rencontres de communication avec les professionnels.

Il a, également, fait savoir que ces rencontres ont été axées autour de l’explication et la facilitation des plus importantes nouveautés de la loi n°88.13 relative à la presse et à l’édition, la loi n°89.13 relative au statut des journalistes professionnels et la loi n°90.13 portant création du Conseil national de la presse dans les différentes régions du Royaume.

Il a, aussi, relevé que le ministère a programmé un ensemble de sessions de formation au profit des journalistes et des magistrats, en vue de faire connaitre les nouveautés du code de la presse et de l’édition, qui vise à renforcer la pratique journalistique de façon libre et responsable, préservant d’une part l’honneur de la profession, et d’autre part la sacralité des institutions et la dignité des individus.

Il a, par ailleurs, rappelé que le ministère de la Communication avec ses différents services centraux et régionaux a œuvré pour l’accompagnement de ce chantier juridique par des campagnes de communication dans le but de faire connaitre ce code avant son adoption.

Dans ce sens, des rencontres directes avec les professionnels du secteur, notamment des médias électroniques, ont été organisées, a ajouté le ministre, notant que parmi les nouveautés de ce code la reconnaissance juridique de la presse électronique et l’octroi aux professionnels de la presse électronique des assurances semblables à celles des journalistes de la presse écrite.

MAP  17 Mai 2017