Les travaux d’un atelier régional sur « l’examen des mécanismes d’activation d’une stratégie médiatique pour lutter contre l’islamophobie et promouvoir le juste milieu en Islam » se sont ouverts, lundi 16/10/2017 à dans la capitale sénégalaise Dakar.

Initiative de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et le secrétariat général de l’Organisation de coopération islamique (OCI), cet atelier de deux jours s’inscrit dans le cadre des activités de coopération entre les deux organismes pour 2017-2018 en vue d’habiliter les journalistes africains et leurs organismes respectifs dans les pays membres à adhérer à la lutte contre l’islamophobie et les stéréotypes qui ternissent l’image de l’Islam et des musulmans.

Cet atelier devra ainsi permettre à la presse africaine de mieux adhérer à la vulgarisation des vraies valeurs de l’Islam, religion qui se caractérise par sa tolérance et son respect des valeurs humaines, à travers notamment une meilleure appropriation de la stratégie médiatique que l’OCI a mise au point à cette fin.

En effet, la stratégie médiatique de l’OCI face à l’islamophobie se veut « un cadre de référence pratique comportant de nombreux projets et programmes médiatiques à court et à long terme, convenus par les Etats membres et les institutions concernées de l’OCI pour endiguer les répercussions du phénomène de l’islamophobie, qui connait une montée alarmante en Occident ».

La première journée de cet atelier a été marquée par l’intervention de l’expert marocain en information et communication Abdelouahab Errami qui a donné un aperçu sur « la formation des journalistes et professionnels des médias pour lutter contre les stéréotypes islamophobes dans les médias occidentaux ».

Le programme de cet événement comporte des exposés sur les expériences des instituts de formation des journalistes africains en termes de techniques du dialogue, de la promotion du juste milieu que prône l’Islam et de la cohabitation avec autrui.

Il prévoit également l’examen des mécanismes académiques de lutte contre l’islamophobie et les stéréotypes accolés à l’Islam.

Prennent part à ce conclave, des experts et responsables des instituts de formation des journalistes dans plusieurs pays africains, dont le Maroc, le Mali, le Sénégal, le Bénin, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Niger, le Togo, le Gabon, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire et la Guinée Bissau.

MAP  19 Octobre 2017