Le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, M. El Hassan Abyaba a souligné, samedi 21/12/2020 à Taounate, l’importance du rôle joué par la presse régionale dans le renforcement du développement local.

Dans une allocution lue en son nom à l’ouverture de la conférence nationale sur « la presse régionale et la protection de la vie personnelle », le ministre a indiqué que son département « se penche sur des mesures visant à relancer ce secteur et à développer sa production », ajoutant qu’il a insisté à l’occasion de la présentation du projet de budget sectoriel 2020, sur la nécessité de la mise à niveau de la presse régionale.

M. Abyaba a fait savoir que « le plan sectoriel en la matière tend à résoudre les problèmes dont souffre la presse régionale notamment ceux liés à la publicité à travers l’appui, le lancement de sessions de formation aux profits des journalistes et la tenue de journées d’étude pour l’examen des moyens à même de développer et d’encourager les investissements en la matière ».

De son côté, le président de l’Association marocaine de la presse régionale, Driss El Ouali, a mis l’accent sur l’impact des mutations numériques sur la vie privée des personnes, citant, dans ce cadre, l’article 24 de la Constitution qui stipule que « toute personne a droit à la protection de sa vie privée ».

Cette rencontre initiée par l’Association marocaine de la presse régionale a été marquée par l’hommage rendu à plusieurs personnalités en reconnaissance à leurs efforts déployés dans le développement de leurs secteurs respectifs. Il s’agit du président de la CNDP, Omar Seghrouchni, des journalistes Talha Jebril, Jamal Berraoui, Hakim Belmedahi, Omar Lachheb, Najat Bennani, Mostapha Kashnini et Abed Achaâr et de la militante associative Jamila Syouri.

MAP 21 Décembre 2019