La ville d’Oujda vibre, du 22 au 24 février courant, au rythme des Journées culturelles tunisiennes, organisées dans le cadre de la célébration de l’événement « Oujda, capitale de la Culture arabe ».
La première soirée de ces journées, qui s’est déroulée au Grand Théâtre Mohammed VI, a attiré un public nombreux venu découvrir de près des facettes de la culture et du patrimoine dont jouit la Tunisie.

L’assistance a été ainsi au rendez-vous avec un spectacle envoûtant de musique, notamment du répertoire Malouf, genre musical qui caractérise le patrimoine musical tunisien et qui préserve le raffinement d’un héritage pluriséculaire.

Outre la musique, la première journée a été rehaussée par des lectures de poèmes pour le grand bonheur d’un public qui voit dans cette manifestation culturelle une occasion pour découvrir la richesse et l’authenticité de la culture tunisienne.

Dans une allocution d’ouverture, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, a indiqué que la Cité millénaire d’Oujda est au rendez-vous, trois jours durant, avec quelques unes des facettes de la culture tunisienne authentique qui reflètent la diversité et la richesse du patrimoine culturel de ce pays.

L’organisation de ces journées culturelles tunisiennes à Oujda, a-t-il fait remarquer, est à même de contribuer à la consolidation des liens et des échanges culturels et artistiques entre les deux pays.

« Nous avons veillé à ce que ces journées culturelles soient une occasion renouvelée pour l’approfondissement des relations de fraternité et de coopération qui existent entre le Maroc et la Tunisie », a dit M. Laâraj.

Il a affirmé à cet égard que la ville d’Oujda servira d’espace et de lieu de rencontres, de dialogue et d’interaction artistique directe entre le public marocain et les expressions culturelles tunisiennes.

Et de poursuivre que de telles activités culturelles sont l’équivalent d’une annulation, à travers la culture, des distances et des frontières entres les frères pour vivre ensemble de bels moments de bonheur et de fraternité.

Pour sa part, le ministre tunisien de la Culture, Mohamed Zine El Abidine, a fait part de sa joie de l’organisation de cette manifestation culturelle tunisienne à Oujda, capitale de la culture arabe, mettant en avant l’apport d’une telle initiative au renforcement des relations culturelles bilatérales et à la promotion du rayonnement culturel et artistique des deux pays.

Il a ajouté dans une déclaration à la MAP, que cette manifestation culturelle offre une nouvelle opportunité d’échange entre le Maroc et la Tunisie, mettant l’accent dans ce sens sur la coopération culturelle et artistique multiforme entre les deux pays.

Le ministre tunisien a fait remarquer aussi que les deux parties aspirent à renforcer davantage la coopération culturelle bilatérale afin qu’elle puisse englober d’autres domaines, plus particulièrement l’art contemporain, l’opéra, la chorégraphie, l’écriture, la traduction, en sus de la valorisation du patrimoine.

Le programme de ces journées culturelles est marqué par une série d’activités culturelles et artistiques, dont des spectacles de chant et de musique, des rencontres poétiques, des conférences traitant du patrimoine tunisien et des projections de films.

Ce article est également disponible en ar.