La cérémonie de passation des pouvoirs entre M. Mohamed El Gharass, que SM le Roi Mohammed VI a nommé secrétaire d’Etat chargé de la formation professionnelle et son prédécesseur, M. Mohamed Laaraj, ministre par intérim de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, s’est déroulée mardi 23/janvier/2018 à Rabat.

A cette occasion, M. Laaraj a félicité M. El Gharass pour la confiance placée en lui par SM le Roi Mohammed VI, tout en lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles fonctions.

« La réforme est une responsabilité immense », a dit M. Laaraj, estimant que M. El Gharass peut assumer avec succès cette responsabilité et ce grâce à « son patriotisme, ses potentialités, sa compétence et sa grande expérience acquise tout au long de son parcours académique et professionnel ».

De son côté, M. El Gharass s’est dit fier de la confiance placée en lui par SM le Roi Mohammed VI, à travers sa nomination en tant que secrétaire d’Etat chargé de la formation, exprimant détermination d’être à la hauteur de cette confiance.

Il a, dans ce sens, mis l’accent sur la poursuite des efforts pour développer le système de formation, conformément aux Orientations de SM le Roi Mohammed VI, rappelant que le Souverain n’a eu de cesse d’accorder une importance particulière à la valorisation de l’élément humain, en tant que levier de l’économie nationale moderne et vraie richesse du Royaume.

La formation professionnelle joue un rôle majeur dans l’accompagnement des différents chantiers ouverts dans le Royaume et la satisfaction des besoins du tissu économique en compétences et ressources humaines qualifiées, a noté M. El Gharass, faisant savoir que l’accent sera mis sur le parachèvement de la mise en oeuvre du programme gouvernemental relatif à la formation professionnelle dans le but d’assurer une offre de formation élargie, intégrée et ouverte à toutes les catégories.

MAP  24 Janvier 2018

Ce article est également disponible en ar.