Un montant global de près de 18 millions de dirhams (DHM) a été octroyé par la Commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques au titre de l’appui à la production des films documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani, a souligné M.Tariq Khalami du Centre Cinématographique du Maroc(CCM).
‘’Sur les deux années 2015 et 2016, cette aide a bénéficié à 23 projets cinématographiques, y compris l’après-production d’un film, la réécriture de 12 films et l’écriture d’un film’’, a indiqué M. Khalami, qui s’exprimait lors d’un séminaire tenu à Laâyoune dans le cadre du festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani.

Au cours de ce séminaire axé sur « le soutien au film documentaire sur la culture et l’histoire et l’espace sahraoui : Le bilan et les perspectives », M.Khalami a rappelé qu’une enveloppe budgétaire annuelle de l’ordre de 15 millions de dirhams est consacrée depuis 2015 à l’appui à la production des documentaires sur l’histoire du Sahara et la promotion de la culture Hassanie, en tant que l’une des composantes essentielles de l’identité marocaine.

Lors de cette rencontre, animée par MM. Mobarak Rabii, Bachir Dkhil, Mohamed Laaroussi et Khamali, tous membres de la commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques, l’accent été mis sur les critères et modalités d’octroi de l’aide à la production des oeuvres cinématographiques, notamment les films dédiés à la culture hassanie.

Les différents intervenants ont, par ailleurs, soulevé une série de questions ayant trait aux caractéristiques de la réalisation des documentaires sur la culture sahraouie, tout en formulant des propositions insistant sur la nécessité d’organiser des sessions de formation en vue d’appuyer les jeunes compétences dans le domaine cinématographiques dans les provinces du sud.

Placée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le festival documentaire de Laâyoune, qui se poursuivra jusqu’à jeudi, se propose de promouvoir les productions documentaires traitant de l’histoire, de la culture et de l’espace sahraoui hassani.

Elle se veut également un espace de rencontre et d’échange entre cinématographes de différentes régions du Royaume dans le but de faire connaître et valoriser les spécificités de l’identité marocaine et de renforcer le rayonnement de la civilisation, de la culture, et de l’histoire du Maroc.

Présidé par Oul Lahbib Aidid, le jury de ce festival comprend Leila Maelainine, Meriem Addou, Daoud Aoulad Sayed et Jilali Ferhati.

Outre la compétition officielle à laquelle concourent 8 films documentaires, ce festival comprend des séminaires traitant de « la création cinématographique dans la culture : les défis », et « la critique cinématographique et le film documentaire ».

MAP  22 Décembre 2016