Ministère de la Culture et de la communication

12:37:28

samedi 22 juillet 2017

7c1ad3d7 twit yt_flat gplus
Imprimer

Revue de la presse 21 juillet 2017

Le rapport du Département d’Etat américain sur le terrorisme dans le monde en 2016, l’extradition vers le Maroc du dénommé Said Chaaou et sa mise en liberté provisoire, le conseil de gouvernement et le rapport de Bank Al-Maghrib (BAM) sur la stabilité financière, sont, entre autres, les principaux sujets abordés par la presse nationale ce vendredi.

Ainsi, la presse écrit que le rapport du Département d’Etat américain sur le terrorisme dans le monde en 2016 a souligné que « le Maroc dispose d’une stratégie de lutte anti-terroriste qui comprend les mesures de vigilance sécuritaire, la coopération régionale et internationale et des politiques de contre-radicalisation »

Selon les quotidiens, ce document qui met l’accent sur le caractère holistique de cette stratégie, relève que le Royaume a accéléré la mise en œuvre d’initiatives dans les domaines de l’éducation et de l’emploi en faveur des jeunes, et de l’élargissement des droits des femmes, ainsi que leur autonomisation politique et sociale.

Dans un autre sujet, les publications, qui citent un communiqué du ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice, font savoir que l’audience relative à l’extradition vers le Maroc du dénommé Said Chaaou, interpellé fin juin dernier par les autorités néerlandaises suite à deux mandats d’arrêt internationaux émis par la justice marocaine, est prévue le 26 septembre prochain.

Rappelant que le prévenu avait été arrêté pour « trafic de stupéfiants, corruption, création et appartenance à une organisation criminelle » et « fait également l’objet d’une enquête des services judiciaires néerlandais », les journaux rapportent que le ministère marocain de la Justice a indiqué avoir pris note du communiqué publié par les autorités néerlandaises.

Par ailleurs, la presse s’intéresse à la dernière réunion du Conseil de gouvernement, tenue jeudi à Rabat, écrivant que le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi a souligné que la non-autorisation de la manifestation du 20 juillet est une décision gouvernementale dont le gouvernement assume l’entière responsabilité politique et que sa position sur cette question est « ferme, intransigeante et claire ».

Selon les quotidiens, M. El Khalfi, qui a appelé la population de la province et les différents acteurs à adhérer à cette décision, a salué l’appel lancé par les partis de la majorité aux citoyens de la province d’Al Hoceima de répondre positivement à cette interdiction.

Evoquant le sujet de l’officialisation de l’amazigh, les publications écrivent que le projet de loi organique relative à la définition des étapes de mise en œuvre du caractère officiel de l’Amazigh et des moyens à même de l’intégrer dans l’enseignement et dans d’autres domaines de la vie publique, était au centre d’une journée d’étude organisée, mercredi à Rabat, par la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants.

Lors de cette rencontre, tenue en collaboration avec le ministère de la Culture et de la Communication, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a indiqué que le Maroc actuel, État et société, attend le jour où sera mise en œuvre cette loi organique inspirée dans ses dimensions culturelles, sociales et linguistiques, des dispositions de la Constitution du Royaume, et du grand héritage amazighe marocain, font savoir les journaux.

En économie, les publications se font l’écho du récent rapport de BAM sur la stabilité financière qui fait ressortir que les individus dont le revenu ne dépasse pas 4.000 dirhams ont bénéficié de 23,2% du total du montant des crédits à la consommation en 2016, tandis que les personnes, dont la tranche de revenus est située entre 4.000 et 10.000 dirhams et ceux ayant un revenu supérieur à 10.000 dirhams, ont profité respectivement de 35,4% et 41,3% de ce montant.

Ce rapport, poursuivent-elles, relève également que le secteur financier se montre résilient en dépit d’un contexte macroéconomique peu favorable et une montée relative des risques.

Le secteur bancaire fait, en effet, face à une baisse de sa marge d’intérêt et une hausse de son coût du risque, au moment où le marché des capitaux reste stable, avec une valorisation élevée du marché boursier et une liquidité structurellement faible.

Par ailleurs, la presse fait savoir que l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,3% au cours du mois de juin par rapport au mois précédent.

Citant une note d’information du Haut-Commissariat au Plan (HCP) relative à l’indice des prix à la consommation du mois de juin 2017, les journaux expliquent cette variation résulte de la hausse de 0,6% de l’indice des produits alimentaires et de la stagnation de l’indice des produits non alimentaires.

Côté culture, les quotidiens jettent la lumière sur le 7ème Festival international des arts et de la culture « Été des Oudayas », qui se tiendra du 29 au 31 juillet.

En Sport, les chroniqueurs focalisent sur plusieurs sujets, notamment la forte présence du Maroc dans la 8ème édition des Jeux de la Francophonie qui s’est ouverte jeudi à Abidjan (Côte d’Ivoire), les 20èmes championnats arabes d’athlétisme, le transfert d’Alvaro Morata (Real Madrid) à Chelsea FC, ainsi que d’autres actualités du mercato des clubs de football.

Dans l’actualité internationale, la presse s’intéresse aux négociations entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni sur le Brexit, aux fusillades à Abidjan (Côte d’Ivoire) près de bases de la police et aux développements de la situation en Syrie et en Palestine.
MAP

Ce article est également disponible en ar.