De par sa présidence de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA), le Maroc joue un rôle central et particulièrement important dans le rayonnement de cette structure panafricaine et, au-delà, dans le développement du secteur médiatique dans le continent, a affirmé la directrice centrale de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), Mme Barry Sana Oumou.

« Au sein de la FAAPA, le Maroc occupe une place centrale et s’acquitte d’un rôle crucial pour le rayonnement de cette structure et le développement du secteur médiatique africain et ce, par le biais du poste de président de la FAAPA, qu’occupe le directeur général de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), M. Khalil Hachimi Idrissi », a-t-elle dit dans un entretien à la MAP, en marge de la 5ème réunion du conseil exécutif de la Fédération, qui se tient du 27 au 30 septembre à Abidjan.

Au-delà de son leadership avéré au sein de cette plateforme, le Maroc par le biais de la MAP, contribue tous azimuts à l’essor de la presse continentale, en mobilisant à cet effet d’énormes moyens techniques et humains, a-t-elle fait observer.

Revenant sur la réunion d’Abidjan, elle a souligné que ce conclave devra se pencher sur deux objectifs majeurs. Primo, il s’agira de conférer une meilleure visibilité sur les plans national et international à cet important outil de communication et d’information qu’est l’Agence de presse, à travers, justement, l’action de « notre Fédération ».

En second lieu, il sera question de passer au peigne fin les défis que pose « l’omniprésence » de nouveaux canaux médiatiques, tels les réseaux sociaux, avec un focus sur les enjeux que doit relever la presse d’Agence à l’heure qu’il est, si elle veut s’adapter à ce nouvel environnement hyper-concurrentiel où la qualité de l’information fait souvent défaut.

Quant à l’action de la FAAPA, sa vice-présidente a indiqué que la Fédération priorisera une multitude de chantiers qui ont trait notamment au renforcement des capacités professionnelles des journalistes et des décideurs et à la recherche de partenariats stratégiques portant sur les volets professionnel et financier.

Cette action, a-t-elle enchainé, vise à promouvoir la coopération bilatérale et multilatérale entre les Agences de presse africaines la composant et ce, dans tous les domaines d’intérêt communs. Elle offre également un espace d’échange et de mise en partage d’informations, d’expériences et de produits multimédia.

MAP 27 Septembre 2017