Des journalistes d’agences de presse africaines  se sont réunis, lundi 22 févr. 2016 à Rabat, le temps d’un séminaire de formation sur le  journalisme économique et financier.

Ce séminaire de cinq jours, qui se déroule au siège de l’Agence Maghreb  Arabe Presse (MAP), s’inscrit dans le cadre de la session de printemps de la  Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA),  présidée par  la MAP.

 S’exprimant à l’ouverture de cette session, le directeur général de la MAP,  Khalil Hachimi Idrissi a souligné l’intérêt de ce séminaire qui a pour objectif  de « développer les compétences (journalistiques), les procédures du travail,  voire même le contenu ».

 Ce deuxième séminaire de formation de la FAAPA « vise la consolidation des  principes de notre fédération », a dit M. Hachimi, mettant en exergue le rôle du  journaliste dans le traitement de l’information économique.

 « Le journaliste économiste est un généraliste » qui doit traiter  l’information économique et la rapporter aux lecteurs d’une manière saine,  a-t-il expliqué.

 « Il ne s’agit pas de rendre l’information complexe », mais de la comprendre,  la simplifier et la rendre accessible aux lecteurs non spécialistes, en se  basant sur la documentation, la définition des concepts et en recourant s’il le  faut à l’analyse d’experts en la matière, a-t-il poursuivi.

 « Le journalisme économique peut être attrayant parce qu’il rapproche les  notions aux lecteurs », a-t-il ajouté.

  Cette session de formation, animée par des journalistes de renommée,  s’attellera sur plusieurs thèmes, notamment « le journalisme économique et  financier à l’ère du digital », « lire une loi de finances : un enjeu économique  et politique », « comment expliquer l’entreprise et ses défis aux lecteurs »,  « sources et crédibilité de l’information », « marchés financiers, rouages et  communication ».

  Elle sera également marquée par une visite des différents services  rédactionnels et techniques de la MAP.

  La FAAPA, qui regroupe actuellement une vingtaine d’agences de presse  africaines, constitue une plateforme professionnelle pour promouvoir l’échange  d’expériences et des informations et produits multimédia.

 Elle favorise aussi l’échange d’idées et de réflexion sur l’avenir des  agences de presse et sur le rôle qu’elles doivent jouer au 21ème siècle dans  leurs diversités et leurs spécificités respectives, en tenant compte des  profondes mutations qui caractérisent le paysage médiatique dans le contexte de  la mondialisation et à l’ère du multimédia.

  Créée le 14 octobre 2014, la FAAPA s’est fixée pour objectifs d’asseoir un  partenariat stratégique et de développer des relations professionnelles entre  les agences de presse. Elle a également pour but de contribuer à la  consolidation de la libre circulation de l’information et de renforcer la  coopération et la coordination au niveau des forums régionaux et  internationaux.

  MAP  22 févr. 2016