Jusqu’au mois de septembre dernier, 86 correspondants et photographes, de 24 nationalités, représentant 49 institutions médiatiques étrangères ont été accrédités au Maroc, ce qui représente une avancée importante.

Par ailleurs, et  jusqu’au 31 juillet dernier, 554 autorisations de tournage ont été délivrées à des  sociétés de production nationales et internationales, et à des chaînes de télévision étrangères, 950 licences d’importation de publications pour le compte de distributeurs, professionnels et établissements publics et privés ont été accordés. Au cours de l’année 2018, plus de 2.100 titres étrangers dans les différentes langues ont également été distribués.

Ces chiffres attestent de l’attraction  que représente le Maroc pour les médias étrangers en tant que pays ouvert qui ne restreint pas la liberté de mouvement des journalistes et correspondants et qui tient à respecter l’autonomie de leur métier et à leur assurer les conditions d’un déplacement libre et sûr à travers les différentes régions du Royaume, tout en leur fournissant les autorisations de tournage selon une procédure souple.

Ce progrès  intervient en harmonie avec les dispositions constitutionnelles qui garantissent la liberté de la presse, et ce dans le cadre d’une politique d’ouverture adoptée par le Royaume vis-à-vis de tous les médias étrangers, en s’appuyant sur les indicateurs relatifs à la liberté de la presse.

MAP

Ce article est également disponible en ar.