La promotion de la chose culturelle et les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et le Québec dans ce domaine ont été, mardi, 10/04/2018 à Québec, au centre des entretiens du ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed El Aaraj, avec la ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de ces entretiens, M. El Aaraj a souligné avoir évoqué avec Mme St-Pierre les principaux textes de loi en cours d’étude par le parlement marocain pour la promotion et le développement de la chose culturelle et artistique dans le Royaume.

Dans ce sens, il a déclaré avoir donné un aperçu sur le projet de loi organique relative au Conseil national des langues et de la culture marocaines, qui se veut un projet social qui permettra d’accompagner les grands défis que connaît le Royaume au niveau des politiques linguistiques et culturelles.

Des explications ont été également fournies à la ministre québécoise sur le projet de loi portant réorganisation du Centre cinématographique marocain (CCM) et modifiant la loi relative à l’organisation de l’industrie cinématographique, qui apporte plusieurs nouveautés inhérentes au développement de l’industrie cinématographique dans le Royaume, a-t-il dit.

A ce propos, M. El Aaraj a affirmé que la partie québécoise, qui accorde un intérêt particulier à ce secteur, a exprimé sa ferme volonté de renforcer la coopération avec le Maroc dans ce domaine ainsi qu’en ce qui a trait aux moyens d’aide à la production cinématographique.

Le ministre a, en outre, indiqué avoir mis en exergue les décrets relatifs à la mise en place de mesures d’incitation à même d’attirer les investissements étrangers dans le secteur du cinéma au Maroc.

A cette occasion, Mme St-Pierre a souligné l’importance de ces textes de loi pour la promotion des divers aspects de la chose culturelle au Maroc, y compris la diversité linguistique, le développement du cinéma et de la production cinématographique, notant que le gouvernement du Québec œuvre à soutenir le septième art dans la province et les divers aspects de la chose culturelle.

Lors de ses entretiens, M. El Aaraj a aussi évoqué l’idée de recevoir prochainement le Canada en tant qu’invité d’honneur au Salon international de l’Edition et du Livre (SIEL) de Casablanca, un événement culturel de grande envergure très apprécié par les Québécois et les Canadiens, a-t-il dit, et qui se veut un espace privilégié d’échange culturel et de valorisation des cultures des autres pays.

Ont assisté à ces entretiens, côté marocain, le chargé d’affaires à l’Ambassade du Maroc au Canada, M. Abdollah Lkahya, la Consule générale du Royaume à Montréal, Mme Habiba Zemmouri, le directeur du Livre et de la Lecture au ministère de la Culture et de la Communication, M. Hassan El Ouazzani, et Mme Fatima Ait Mhand, chef du Service de la coopération internationale au ministère.

-MAP-