La ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, ministre de la Communication par intérim, Bassima Hakkaoui, a procédé, lundi 03/04/2017 à Rabat, à l’installation des membres de la commission de fonds d’aide à la production cinématographique.

Présidée par l’universitaire et ancien ministre, Driss Alaoui Mdaghri, la commission comprend Mrabih Rabou Malainine, Mohamed Bakrim, Idriss Tahiri, Amina Sibari, Kenza Sefrioui, Abderrazak Zahir, Abdelhak Fikri, Meryem Khatouri (représentant le ministère de la Communication), Leila Tounzi (représentant le Centre cinématographique marocain), Mohamed El Kadmiri (représentant du ministère de l’Economie et des Finances) et Fatima Ait M’hand (représentant le ministère de la Culture).

L’installation de la commission intervient conformément à l’arrêté conjoint du ministre de la communication porte parole du gouvernement et du ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances chargé du budget fixant les conditions et les critères d’attribution du soutien à la production cinématographique.

En vertu de ce texte, la Commission du fonds d’aide est composée de onze (11) membres dont cinq (5) membres appartenant au monde culturel et artistique ayant une affinité certaine avec le domaine du cinéma et n’étant membre d’aucune organisation professionnelle de la production cinématographique, trois (3) membres ayant les compétences nécessaires pour évaluer le budget d’un film, choisis parmi les professionnels et trois membres représentant le Ministère de tutelle, le Ministère chargé des Finances et le Centre Cinématographique Marocain.

La Commission se réunit, sur convocation de son président, en trois sessions par an. La première session est consacrée à l’étude des dossiers de demande de soutien déposés avant fin janvier, la deuxième est axée sur l’étude des dossiers de demande de soutien déposés avant fin mai, la troisième est centrée sur l’étude des dossiers de demande de soutien déposés avant fin septembre. Elle se réunit également autant de fois que nécessaire notamment pour visionner les copies standard des films ayant bénéficié de l’avance sur recettes.

La commission prend des décisions relatives notamment à l’octroi d’avances sur recettes avant production et après production et de contributions à l’écriture de scénario et à la réécriture de scénarios.

L’aide est accordée à l’ensemble de la production d’un film sous forme d’avance sur recettes aux films de long et de courts métrages avant et après production présentés par les sociétés de production de films marocaines, de contribution financière à l’écriture et à la réécriture de scénarii de films de longs et de courts métrages et d’une prime à la qualité aux films de longs et de courts métrages ayant bénéficié d’une avance sur recettes avant production.

MAP  04 Avril 2017