Le ministère de la Culture et de la Communication (département de la communication), a appelé l’ensemble des supports médiatiques qui accompagnent les étapes relatives à l’élection du Conseil national de la presse à veiller à la crédibilité de l’information et au respect de la déontologie du métier, ainsi qu’à garantir le droit du citoyen à des médias crédibles, responsables et professionnels.

Dans un communiqué, le ministère appelle également les supports médiatiques à éviter de recourir au sensationnalisme et de diffuser des fausses informations, qui sont susceptibles d’impliquer les services du ministère dans des questions pouvant susciter des controverses.

Le ministère précise que sa mission dans ce domaine est encadrée par de nombreux principes et fondements, le but étant d’assurer une bonne application des dispositions légales relatives à la création du Conseil national de la presse, comme instance jouissant de la personnalité morale et de l’autonomie financière, et ce dans le cadre de l’accompagnement par ce département de l’opération d’élection des membres de ce conseil, conformément à la loi.

Ces principes et fondements consistent en le respect de la neutralité totale des différents services, centraux et régionaux du ministère, en le respect de l’intégrité lors du suivi de toutes les étapes de cette échéance électorale, laquelle doit refléter la volonté libre des professionnels du secteur dans le choix de leurs représentants au sein de ce Conseil, qui aura, selon la loi 90-13, d’importantes prérogatives dans le cadre de l’organisation du métier de la presse au Royaume, ajoute le communiqué.

Il s’agit également de la mobilisation totale des services concernés de l’administration centrale et des directions régionales du ministère en vue de réunir les besoins logistiques nécessaires afin que l’opération électorale se déroule dans de bonnes conditions, poursuite le communiqué.

MAP-21/06/2018

Ce article est également disponible en ar.