M. Mohamed EL Aaraj, ministre de la Culture et de la Communication a présidé, le 12 Mars 2019 à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication, l’ouverture des travaux d’une conférence sous le thème «la pratique journalistique et le droit d’accès à l’information », qui coïncide avec l’entrée en vigueur de la loi 31.13, relative au droit d’accès à l’information, et ce en présence de M. Mohamed Benabdelkader, ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique.

A cette occasion, M. EL Aaraj a relevé que la pratique du journalisme est intimement liée à la liberté d’expression et au droit d’accès à l’information, tout en affirmant que l’édification démocratique est basée sur la garantie du droit des médias à la liberté, au pluralisme, à l’indépendance et à l’accès à une information plurielle. Ce droit, a-t-il poursuivi, est un droit humain fondamental nécessaire pour la garantie des autres droits comme ceux de l’opinion, d’expression et d’information.
Dans le même contexte, M. le Ministre a souligné que la loi relative au droit d’accès à l’information est une traduction concrète des dispositions de la constitution, relatives à la liberté de la presse et à la responsabilité de garantir la protection de la vie privée des personnes et la dignité humaine.

M. le Ministre a appelé, enfin, à la conjugaison des efforts de tous les acteurs, dont les médias nationaux, régionaux et locaux, pour œuvrer à la consécration des principes relatifs au droit d’accès à l’information, dans le cadre de la consolidation de la démocratie et du développement sous l’égide de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que dieu le glorifie.

Ce article est également disponible en ar.