Le rideau a été levé, samedi 24 mars 2019, sur la 25ème édition du Festival du Cinéma Méditerranéen de Tétouan, qui se tient du 23 au 30 mars. Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition a été marquée par la présence des autorités de la wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, des élus, et d’une pléiade de cinéastes, de critiques et d’acteurs.

Dans son allocution à cette occasion, le Ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj a souligné que, de par sa singularité, le Festival du Cinéma Méditerranéen de Tétouan a amplement contribué au rayonnement du cinéma marocain à l’échelle de la Méditerranée. Il a également noté que ce festival met en honneur « le cinéma de la liberté, de la tolérance et de la coexistence ».

Monsieur le Ministre a fait savoir que son département œuvre pour l’élaboration d’une loi relative à l’organisation de l’industrie cinématographique susceptible d’encadrer le cinéma marocain, eu égard au développement considérable que connaît le secteur audiovisuel et cinématographique au Maroc.

S’agissant du choix de la Palestine comme pays invité d’honneur de cette édition, Monsieur le Ministre a indiqué que la Palestine a été omniprésente dans la mémoire marocaine, ajoutant que cet hommage au 7ème art palestinien met en avant l’originalité de ce cinéma couronné de plusieurs prix dans les plus grands festivals arabes et internationaux.

Lors de la cérémonie d’ouverture, un vibrant hommage a été rendu à l’acteur marocain Mohamed Echoubi et ce, en reconnaissance de ses contributions au cinéma, au théâtre et à la télévision marocains.

Ce article est également disponible en ar.