Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj a reçu, lundi 2 mars 2018 à Rabat, les membres de la commission chargée de superviser l’opération de l’élection des représentants des journalistes professionnels et des éditeurs des journaux au conseil national de la presse.

Un communiqué du ministère indique que conformément à la loi 90.13 portant création du Conseil national de la presse, cette commission est composée de MM. Hassan Moncef, juge représentant le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, en sa qualité de président, Mohamed Ghazali, représentant de l’autorité gouvernementale en charge de la Communication, Ahmed Toufiq Zaynabi, du Conseil national des droits de l’Homme, Abdelilah Laalou, de l’Association des barreaux des avocats au Maroc, Younes Moujahid, du syndicat des journalistes professionnels le plus représentatif et Noureddine Meftah, de l’organisme des éditeurs le plus représentatif.

A cette occasion, M. El Aaraj a souligné que la création du Conseil national de la presse constitue une priorité de la mise en œuvre des dispositions du code de la presse et de l’édition, ainsi que des engagements énoncés dans la déclaration gouvernementale, étant donné que cette instance constitue une référence essentielle pour la régulation de la presse, dans le cadre du respect du code déontologique et des lois régissant la profession.

La création du conseil vise le renforcement de l’arsenal institutionnel professionnel, la consécration de la liberté de la presse responsable et l’indépendance de la profession, a-t-il soutenu.

Le ministre a également considéré cette étape comme fondamentale pour promouvoir l’indépendance du secteur, dans la mesure où le conseil se chargera de la promotion de l’autorégulation du secteur en toute indépendance et sur des bases démocratiques, dans le respect des principes et règles déontologiques de la presse, énoncés dans la Constitution.

M. El Aaraj a aussi salué les efforts déployés par les membres de la commission pour boucler la première étape du processus de préparation des élections des représentants des journalistes professionnels et des éditeurs devant siéger au conseil, soulignant la nécessité d’accélérer le rythme de l’application des dispositions de la loi 90.13 afin que cette instance d’autorégulation, de médiation et d’arbitrage voit le jour dans les plus brefs délais.

Pour sa part, le président de la commission a loué l’appui apporté par le ministère afin que tous les moyens nécessaires soient mis à la disposition de la commission, en vue de faciliter la création du Conseil national de la presse.

Il a également mis en exergue l’esprit de responsabilité dont ont fait preuve les membres de la commission, ainsi que le climat de consensus qui a marqué ses travaux, notamment concernant les questions discutées et vis-à-vis desquelles des décisions ont été prises lors de la première étape de la préparation de ces élections.

MAP 03 Avril 2018

Ce article est également disponible en ar.