Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj a reçu, jeudi 11 octobre 2018 au siège du département de la Communication à Rabat, les membres du Conseil national de la presse.
Dans une allocution à cette occasion, M. Laaraj a indiqué que la création du Conseil national de la presse est de nature à contribuer à « la mise en oeuvre des acquis constitutionnels en matière de liberté de la presse », affirmant que cette instance, qui constitue une référence pour l’organisation de la profession, œuvrera pour « développer l’auto-gouvernance du secteur ».

Ce Conseil aura également pour mission de veiller sur le respect de la déontologie de la profession et d’assurer un rôle de médiation et d’arbitrage, a-t-il dit, appelant cette instance à élaborer des propositions et des consultations concernant l’arsenal juridique régissant ce secteur stratégique, afin d’accompagner l’élaboration des lois y afférentes.

De son côté, le président du Conseil national de la presse, Younes Moujahid a exprimé ses remerciements au département de tutelle, notant que les dispositions constitutionnelles octroient au secteur de la presse et de l’édition le droit à l’auto-organisation.

Il a également relevé l’ampleur des attentes de la société, des syndicats et de l’opinion publique pour une presse développée.