Le ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed El Aaraj a, eu mercredi 11 avril 2018 à Québec, des entretiens avec la ministre québécoise de la Culture et des Communications, responsable de la protection et de la promotion de la langue française, Mme Marie Montpetit, axés essentiellement sur le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine culturel.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de ces entretiens, M. El Aaraj a souligné avoir saisi cette occasion pour présenter à son homologue québécoise les réalisations et les grands chantiers en cours dans le Royaume dans le domaine culturel, ajoutant qu’il a également abordé avec Mme Montpetit plusieurs autres questions, dont celle ayant trait au patrimoine culturel matériel et immatériel.

Les deux parties ont, par ailleurs, exprimé leur ferme volonté de revoir le protocole d’entente conclu en 1989 et de jeter les bases pour une nouvelle vision en matière de coopération culturelle dans les mois à venir, avec la visite de responsables québécois, prévue prochainement au Maroc, a-t-il dit.

Cette visite, a-t-il ajouté, permettra de donner un nouvel élan et d’impulser une forte dynamique aux relations culturelles entre le Royaume et le Québec, notamment au niveau de l’expertise dont jouit la province dans le domaine du patrimoine, grâce aux différents conseils québécois dédiés au patrimoine culturel, et dans celui des bibliothèques.

Les deux parties marocaine et québécoise ont aussi insisté sur la nécessité de favoriser la concertation et l’échange des expertises dans les domaines de la musique, du théâtre et des musées, surtout que le Québec jouit de plusieurs institutions œuvrant dans ces domaines, a fait savoir le ministre, qui a mis l’accent sur la réelle volonté affichée en vue de consolider cette coopération culturelle.

Dans une déclaration similaire, Mme Montpetit a, elle aussi, souligné avoir évoqué avec M. El Aaraj certains sujets d’intérêt commun, tels que la question de la langue française, celle de la préservation et de la valorisation du patrimoine, notamment immatériel, et la protection des deux cultures dans un contexte de mondialisation.

Ont assisté à ces entretiens, côté marocain, le chargé d’affaires à l’Ambassade du Maroc au Canada, M. Abdollah Lkahya, la Consule générale du Royaume à Montréal, Mme Habiba Zemmouri, le directeur du Livre et de la Lecture au ministère de la Culture et de la Communication, M. Hassan El Ouazzani, et Mme Fatima Ait Mhand, chef du Service de la coopération internationale au ministère.

-MAP-12/04/18