Le ministère de la Culture et de la communication a signé, lundi à Rabat, un protocole de coopération avec le Conseil national des médias aux Emirats Arabes Unis, destiné à renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’information.
Ledit protocole a été conclu à l’issue des entretiens entre le ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed Laaraj et le ministre d’Etat, président du Conseil d’administration du Conseil national des médias aux Emirats, M.Soltane Bin Ahmed Al Jaber.

L’accord vise à renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de l’audiovisuel, de la presse écrite, de la formation et des droits d’auteur.

Dans une déclaration à la MAP, M. Laaraj s’est félicité des relations solides liant les deux peuples marocain et émirati, ajoutant que « cette rencontre se veut une occasion pour saluer les liens fraternels unissant les Chefs d’Etat des deux pays, ainsi que les relations historiques entre le Royaume du Maroc et l’État des Emirats Arabes Unis ».

M. Laaraj a souligné, dans ce cadre, la disposition des deux parties à consolider la concertation mutuelle entre les deux pays, indiquant qu’il existe une forte volonté de soutenir la coopération en matière de développement des offres des médias audiovisuels destinés à réaliser le pluralisme, tout en prenant en considération les défis associés aux technologies numériques. Pour sa part, M. Soltane Bin Ahmed Al Jaber s’estt félicité de la tenue de cette rencontre, mettant en exergue la qualité des relations « stratégiques » liant les deux pays.

« Nous travaillons aujourd’hui dans le cadre de la mise en œuvre des directives des leaders de nos deux pays visant à renforcer la coopération et à parvenir à de nouveaux aspects de coopération bénéficiant aux deux peuples dans différents domaines », a-t-il dit. Le secteur des médias est un secteur vital, a-t-il fait observer, faisant part de la volonté des deux parties à structurer leur coopération institutionnelle à travers un échange régulier entre les administrations des deux pays et entre les professionnels du secteur audiovisuel. « Nous voulons bénéficier de l’expérience marocaine dans ce domaine et à ce que le Maroc puisse bénéficier de notre expérience, d’autant plus que le Royaume dispose de médias de qualité », a-t-il ajouté. Aux termes de ce protocole, les deux parties expriment leur volonté d’accompagner les politiques du secteur audiovisuel au Maroc et aux Emirats Arabes Unis, à travers l’échange des expériences, notamment celles relatives à l’adéquation des lois en matière du journalisme, de l’audiovisuel et des techniciens.

Les deux parties ont souligné qu’elles ne ménageront aucun effort afin de faciliter l’échange entre les professionnels opérant dans le domaine de l’audiovisuel et ce, à travers notamment les instituts de l’information spécialisés dans les deux pays.

MAP 24/12/2018

Ce article est également disponible en ar.