Le ministre de la Culture et de la communication, M. Mohamed EL Aaraj, s’est réuni, vendredi 19/05/2017 à Rabat, avec les membres des bureaux exécutifs de trois syndicats artistiques, pour discuter de l’organisation des professions, l’amélioration de la qualité des services offerts aux artistes, la situation sociale des artistes et du développement de mécanismes de gouvernance.

Cette rencontre avec le syndicat national des musiciens professionnels, le syndicat professionnel marocain des artistes et le syndicat marocain de l’artiste professionnel, a constitué une occasion de s’arrêter sur la situation de l’art et la musique, et les défis auxquels fait face ce secteur au Maroc, indique le ministère dans un communiqué.

Mettant l’accent sur la stratégie du secteur artistique qui accorde une importance particulière au développement du travail avec les instances du métier qui sont considérées comme partenaire fondamental et agissant dans le rayonnement culturel et artistique, M. EL Aaraj a souligné que son ministère reste ouvert au dialogue continu et constructif avec les autres syndicats et instances selon une approche participative.

Il a, dans ce sens, appelé à poursuivre la tenue de ce genre de rencontres avec les artistes, créateurs et l’ensemble des intervenants dans ce secteur, afin de présenter leurs propositions et leurs vues et examiner les moyens à même de renforcer la place de l’artiste et du créateur tant au niveau de la la mise en oeuvre de la politique publique du ministère ou au niveau de l’action pour préserver les droits et assurer les conditions adéquates de création.

Pour leur part, les représentants des trois syndicats ont exprimé leur détermination à œuvrer aux côtés du ministère afin de parachever les chantiers lancés et contribuer avec les autres acteurs et instances aux actions visant à consolider leur rôle et leur place dans le champ culturel du Royaume, ainsi que pour gagner le pari et réaliser les objectifs escomptés, ajoute le communiqué.

Cette première rencontre a mis l’accent sur l’importance d’intensifier les efforts pour poursuivre le travail, approfondir les discussions et la coordination en vue de relever les défis qui se posent et apporter de manière progressive des solutions aux problèmes posés, et accompagner les chantiers relatifs aux domaine d’intervention de ces instances.

MAP 22 Mai 2017