Une délégation du « National Press Club » de Washington a visité, jeudi 19/07/2018  les principaux édifices religieux de Casablanca, dont la Mosquée Hassan II et la synagogue à l’ancienne médina de la ville blanche.
Ainsi, la délégation américaine composée de la présidente du « National Press Club » de Washington, Mme Andrea Edney, et du Directeur exécutif du NPC, M. William Maccarren, ainsi que de Mme Andrea Maccarren, journaliste américaine et membre du même Club, ont visité la Mosquée Hassan II, où des explications leur ont été fournies sur le rôle et le cachet architectural de cet édifice religieux qui reflète avec fidélité le génie de l’artisan marocain.

La délégation s’est rendue également à la synagogue à l’ancienne médina de la ville, un lieu à forte identité architecturale, patrimoniale et historique, qui témoigne du climat de la tolérance qui règne au Royaume depuis des siècles.

Elle a par la suite visité le Musée du Judaïsme Marocain de Casablanca, où elle a été accueillie par Serge Berdugo, Secrétaire général du Conseil de la Communauté juive du Maroc. En cette occasion, la délégation a pu recueillir d’amples explications sur l’historique de ce musée et les diverses étapes de son évolution, de sa fondation en 1997 par Simon Lévy, décédé en 2011, à son réaménagement et sa réouverture, en avril 2013.

Le Musée du Judaïsme Marocain est conçu pour collecter et exposer tout objet de culte, ethnographique ou artistique pouvant évoquer l’histoire, la religion, les traditions ou la vie quotidienne des juifs marocains, a expliqué M. Berdugo.

Le Musée présente divers objets tels que des lampes à huile, des costumes, des photos, des bijoux, et des tableaux, tous issus de l’artisanat et de l’art judéo-marocain. Le musée ethnographique se compose également d’une bibliothèque, d’une photothèque, d’une vidéothèque et de plusieurs salles polyvalentes où sont organisées des expositions. Deux pièces de la villa sont en plus consacrées à la présentation des synagogues.

La délégation américaine a été reçue, lors de sa visite dans le Royaume, notamment par le ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed Laaraj, en présence du Directeur Général de l’Agence Maghreb Arabe Presse, M. Khalil Hachimi Idrissi.

Les membres de la délégation ont eu également des entrevues avec le PDG de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision, M. Fayçal Laraïchi, et le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), M. Driss El Yazami.

Les moyens de renforcer les capacités des journalistes marocains en matière de droits de l’Homme, considérés comme l’un des axes fondamentaux du projet « Press Club Maroc » étaient au centre des entretiens de la délégation américaine.

Le National Press Club est la première organisation professionnelle mondiale pour les journalistes. Son but principal est de renforcer les compétences des journalistes. Outre la production de l’information, cet organisme est un défenseur farouche de la liberté de la presse dans le monde entier.

Comptant plus de 3.500 membres, y compris des journalistes de toutes les grandes organisations de presse, ce Club se veut une communauté médiatique internationale par excellence avec un pouvoir d’influence important.

MAP 20 Juillet 2018