Le vernissage de l’exposition « Casarchives », organisée à l’initiative des Archives du Maroc et dédiée à la mémoire historique de Casablanca, s’est tenu lundi 30/11/2020 à Rabat en présence du ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous.

Lors de cette exposition montée à l’occasion de la Journée nationale des archives, le public est invité à entreprendre une pérégrination dans l’histoire du patrimoine de la métropole, particulièrement pour la période couvrant la fin du 19ème siècle et le Protectorat français, à travers une sélection de photos, dahirs, arrêtés viziriels, cartes et plans.

« Chaque 30 novembre, nous célébrons la Journée nationale des archives et nous avons pris l’habitude d’organiser des colloques et des expositions, mais cette année vu la situation sanitaire que traverse le pays, nous avons jugé sage de nous contenter d’une exposition », a indiqué à cette occasion le directeur des Archives du Maroc, Jamaâ Baida dans une déclaration à la MAP.

Cette exposition articulée cette année autour de la ville emblématique de Casablanca sert à valoriser un patrimoine archivistique conservé aux archives du Royaume, a relevé M. Baida. « Nous avons exploité un ensemble d’archives inédites comme notamment des dahirs et des décrets royaux et viziriels, permettant aux visiteurs de la galerie des archives de savoir sur quelle base a été fondée la grande ville de Casablanca », a-t-il poursuivi. Pour le directeur des Archives du Maroc, « Casarchives » permet une immersion dans l’histoire et dans le patrimoine tout en présentant ce qu’est devenue la capitale économique.

Les documents et photos exposés jusqu’au 31 mars 2021 offrent l’opportunité d’explorer des aspects de la vie sociale, culturelle, économique et politique de la ville, notamment les infrastructures portuaires, ferroviaires et routières. Des documents de première main attestent de l’extension de cet espace urbain, à travers la mise en place d’équipements et de services qui ont constitué la base de l’expansion de Casablanca d’aujourd’hui.

Parallèlement à l’exposition en présentiel, ouverte aux visiteurs à partir du 1er décembre, une version virtuelle en 3D est élaborée pour en faire bénéficier le grand public via le site officiel des Archives du Maroc et les réseaux sociaux.

Selon Archives du Maroc, l’exposition est organisée dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (masques, gel hydraulique, distanciation physique…) pour empêcher la propagation du Covid-19.

 MAP  30 Novembre 2020

Ce article est également disponible en ar.